World Of Final Fantasy

World Of Final Fantasy

Qui n’a jamais rêvé d’un Pokémon où l’on capturait des Pampas, des Mogs ou des Tomberrys ? Pour tous ceux qui ont eu ce genre de fantasme, nul doute que World Of Final Fantasy est fait pour eux. La fièvre de la collectionnite et du farm de l’infini chère au Pokémon-like est bel et bien présente, tout en se détachant assez de son modèle pour ne pas donner une l’impression d’en être une mauvaise copie. Le jeu aura de quoi faire passer de belles heures au fan de Final Fantasy non-allergique au design chibi qui n’aura de cesse de s’extasier du fan-service de bon ton omniprésent au sein de Grymoire. Même s’il s’énervera de la mauvaise narration de l’histoire principale, l’empêchant de considérer le titre autrement que comme un petit à-côté aussi divertissant que sympathique. A privilégier sur Playstation 4, PC, voire la future version Switch si elle est bien adaptée, pour des conditions de jeu optimales, sans ralentissements intempestifs.

Life Is Strange – Before The Storm

Life Is Strange – Before The Storm

Cette préquelle n’ira pas se hisser au même rang d’incontournable que Life Is Strange, cela est évident. La faute à une narration non dénuée de maladresses principalement. Malgré tout, on ne retirera pas à Deck Nine Games de s’en être sorti avec les honneurs dans sa réappropriation de ce qu’avait bâti DontNod auparavant. Ce qui fait qu’Arcadia Bay sera très agréable à retrouver de nouveau par l’intermédiaire de ce Before The Storm. Un bon encas sympathique pour le fan, une bonne façon de faire ses adieux à l’arc de Sam et Max, en attendant de voir arriver le second volet où les géniteurs originels reprennent véritablement les rênes, avec des protagonistes et un background totalement nouveaux

Preview : Life is Strange 2

Preview : Life is Strange 2

Parce qu’enfant unique ou non, je ne pense pas me tromper qu’on s’est tous perdus dans des histoires diverses dans nos jeux d’enfants. Des histoires qui nous fascinent, nous obsèdent même parfois, desquelles on matérialise de véritables films dans nos têtes jusqu’à tenter d’utiliser l’environnement réel afin de les mettre en scène. De mon côté, ..

Front Mission 1st

Front Mission 1st

Fort de ses impressionnantes possibilités de personnalisation, Front Mission nous rappelle – si nécessaire – à quel point la console 16Bit de Nintendo en avait sous le capot. Avec ses combats léchés, son animation jamais prise au dépourvue, Front Mission est assurément une vitrine de la console. Son portage, suffixé 1st / First, double la durée de vie avec son nouveau scénario et permet aux allergiques au japonais de le découvrir de manière légale en anglais au travers de la version Nintendo DS américaine. Les menus et l’ergonomie globale accusent quelque peu leur âge, et il est évident que le rythme global aurait mérité d’être amélioré, il l’a été dans les épisodes suivants d’ailleurs, mais il l’est tout autant de reconnaître l’avancée que Front Mission a permis au genre. Une évidence.

Compte-rendu E3 2018

Compte-rendu E3 2018

E3 2018, la messe du jeu vidéo internationale a perdu de sa superbe depuis quelques années. Et pourtant, elle continue d’attirer les joueurs du monde entier, soit désormais sur place soit devant leur écran, espérant y découvrir les blockbusters qui habiteront leurs consoles pour l’année à venir, ou les années à venir si l’on s’appelle ..

Life Is Strange

Life Is Strange

Life Is Strange, et surtout l’accueil qu’il a rencontré, prouve une chose : la part d’ordinaire et de banalité a sa place dans le jeu vidéo. Pas besoin d’en faire des tonnes dans l’action testostéronée afin d’éveiller l’intérêt d’un joueur. C’est peut-être d’ailleurs cet aspect improbable d’avoir affaire à des individus aussi insignifiants que vous et moi qui apporte tant d’émotion à ce jeu. On s’y identifie plus facilement et l’on est même parfois amenés à réfléchir nous-mêmes, pour notre propre existence, plus en profondeur de certains sujets et problématiques abordés. Si en plus, l’histoire développée sous fond d’enquête et de fantastique est bien fichue et passionnante, que demander de plus ? S’y plonger et se délecter tout simplement.

Bilan de l’année 2017 [Mizakido]

Bilan de l’année 2017 [Mizakido]

On peut allégrement dire que 2017 aura été une année rare dans le monde du jeu-vidéo. Et surtout, une superbe année. Il suffit de regarder les sorties : enchainement de gros hits, de surprises et d’attentes qui en valaient vraiment la peine… D’un point de vue purement personnel, fin 2016 avait déjà commencé à préparer ..

Paris Games Week 2017

Paris Games Week 2017

En 2017, le salon parisien cherche à trouver sa voie. Ne profitant pas vraiment cette fois de l’effet conférence (le show de Sony étant une nouvelle fois sans relief), c’est dans les allées que la Paris Games Week s’emploie à se faire une vraie place parmi les grands salons internationaux. A 10h (donc bien après ..

I am Setsuna

I am Setsuna

Cette ambiance morose aura très certainement du mal à satisfaire tout un chacun, tout comme le rythme de progression, plutôt lent et à la trame plutôt classique. Pourtant, I am Setsuna ne fait pas de réel faux pas et revient avec bonheur aux traditions des RPG 32 bits. Un coup d’essai réussi, sans folie mais avec suffisamment d’intérêt pour connaître le fin mot de l’histoire.

TGS 2016 : Le stand Square Enix

TGS 2016 : Le stand Square Enix

Le stand Square Enix était l’un des plus prisés du Tokyo Game Show, évidemment. Final Fantasy XV en occupait la majeure partie et avait très certainement la file d’attente la plus longue du salon. Square Enix l’avait anticipé en la faisant commencer de l’autre côté du stand, cachée, pour la faire repiquer à l’intérieur, traverser ..

aRPiGi n°6 : Juillet 2016

aRPiGi n°6 : Juillet 2016

Bonjour à tous et à toutes, aRPiGi n°6 est arrivé, tout beau, tout chaud, été oblige. A défaut d’avoir pris la parole et l’antenne pour cet E3 2016 en demi-teinte (voir les comptes-rendus sur Archaïc), l’équipe de aRPiGi y revient ici l’espace de quelques minutes, en glissant, évidemment, quelques mots sur la Japan Expo 2016, ..

Star Ocean 5 Integrity and Faithlessness

Star Ocean 5 Integrity and Faithlessness

Mention assez bien pour Star Ocean 5. Un nouvel épisode qui allie beauté, défi et technicité mais pêche par un contenu largement en-deçà des attentes. Un JRPG agréable, mais qui aurait pu être tellement plus sans de bêtes erreurs de game design et plus de temps investi dans le contenu annexe et la mise en scène. Tri-Ace a-t-il vraiment eu carte blanche pour peaufiner son titre ? La réponse à cette question restera hélas probablement perdue dans l’océan d’étoiles…