Le Manoir des Âmes perdues

Le Manoir des Âmes perdues

Sans être complètement à jeter, Le Manoir des Âmes perdues est quand même quelque peu raté.. En tant que suite, il ne propose absolument rien de nouveau, et régresse même quand on le compare à son grand frère sur Mega-CD : moins d’énigmes, moins d’exploration, moins d’audace.

Compte-rendu du Tokyo Game Show 2016

Compte-rendu du Tokyo Game Show 2016

Pour clore ces deux semaines intensives de couverture du Tokyo Game Show 2016, quoi de mieux qu’un compte-rendu général, plein de coups de cœurs, cris de guerre et avis bien sentis sur cette édition du célèbre salon japonais. Un petit changement à la formule pour cette fois : aucune conférence ne sera traitée car finalement, il n’y aura eu que Sony pour en faire une, avec une présentation japonaise de sa PlayStation 4 Pro ainsi que les futures sorties sur ses machines. Nul doute qu’avec deux membres envoyés dans la fosse aux lions, les appréciations n’en seront que bien différentes !

TGS 2016 : Le stand Sega

TGS 2016 : Le stand Sega

Si tous les stands du Tokyo Game Show étaient très prisés, celui de Sega se détachait notamment grâce à deux mastodontes, Persona 5 et Yakuza 6 (Ryû ga Gotoku 6 au Japon). Mais pas seulement, Sega a noué un certains nombre de partenariats pour ce salon, se retrouvaient ainsi sur le même espace Titanfall 2 ..

Yumemi Mystery Mansion

Yumemi Mystery Mansion

Loin d’être révolutionnaire, trop discret et pas assez explosif pour avoir été remarqué, ce jeu d’aventure sur rails tout en 3D apporta tout de même sa petite pierre à l’édifice dans une industrie en plein changement et en expérimentations, toujours en train d’alimenter le marché de cartouches mais qui voyait déjà son avenir dans le CD, quitte s’être lancé dans la course un peu trop tôt. Pour ce qui est du titre proposé par System Sacom, on ne peut que saluer l’essai.

Hatsune Miku Project Diva X

Hatsune Miku Project Diva X

Un peu moins riche que les deux précédents, Hatsune Miku Project Diva X profite néanmoins d’une formule éprouvée qui ne souffre pas des ravages du temps : un gameplay endiablé, des morceaux culte et un fun garanti. Si le nouveau système de progression fait des choix qui ne plairont pas forcément, il apporte néanmoins une durée de vie accrue. Jamais deux sans trois, c’est encore une bonne pioche pour les fans de la Diva virtuelle sur PSVita

Virtual Hydlide

Virtual Hydlide

Mais alors… Toutes ces lignes pour dire que nous sommes bien en présence d’un jeu tout moisi ? C’est une question de point de vue, en fait. En effet, à l’instar du le cinéma, il arrive qu’une « oeuvre » soit médiocre voir très mauvaise, mais tellement assumée et réalisée avec un tel niveau de naïveté et de sérieux qu’elle en devient hilarante. Cela peut être le cas pour Virtual Hydlide, même si cela dépend d’indulgence du spectateur qui pourra le considérer comme un nanar à l’ambiance peu ordinaire ou simplement comme une bonne grosse bouse.

Burning Rangers

Burning Rangers

“Court mais intense” semble être l’expression toute trouvée pour définir ce Burning Rangers. Frais, fun, joli et nerveux, il saura ravir n’importe quel joueur en quête d’originalité pour une poignée d’heures. Un titre vraiment représentatif d’une période dynamique et faste pour la Sonic Team, même s’il est arrivé bien tard dans la vie de la console de Sega qui pensait déjà à son avenir en compagnie de la Dreamcast. En reste aujourd’hui un jeu toujours aussi attachant avec son ambiance remplie de nostalgie.

Preview : Ryū ga Gotoku 6

Preview : Ryū ga Gotoku 6

From Kamurocho With Love Le premier point marquant de cette version d’essai réside assurément dans sa réalisation. Contrairement aux épisodes précédemment cités, qui reposaient tous sur la technologie vieillissante du cinquième volet, Ryū ga Gotoku 6 profite ENFIN d’un tout nouveau moteur spécialement dédié à la Playstation 4. Autant le dire tout de go, la ..

aRPiGi n°4 : Décembre 2015

aRPiGi n°4 : Décembre 2015

A nouveau mois, nouvel aRPiGi. L’actualité RPG a été bien remplie et pourtant, ce nouvel épisode est le plus court jamais proposé – en quatre émissions quoi. Grosses fatigues, maladies, fièvre, problèmes de micro, urgences familiales, aRPiGi n°4 a été tout ça à la fois

Skies of Arcadia Legends

Skies of Arcadia Legends

Allons-y clairement : Skies of Arcadia n’est pas cette tuerie du RPG comme certains aiment à le dire. Ce qui ne veut pas dire qu’il soit médiocre, bien au contraire. C’est plutôt un jeu de charme. Envoûtant à défaut d’être transcendant. Loin d’être irréprochable, on se laisse pourtant séduire par son background et son énergie communicative. Et toute cette bonne volonté dont son développeur a fait preuve. Car même si cette histoire de piraterie ne casse pas des briques, l’aventure, elle, se mène tambour battant, la main sur le cœur à devenir le plus grand maître explorateur qu’il soit. Et de mettre sur la paille les autres pirates moins scrupuleux qui osent défier toute la pureté de ces rêves de gosse via cette version Legends, véritable plus-value qui mérite qu’on s’y penche davantage par rapport à la monture originelle si choix entre les deux versions il devrait y avoir

TGS 2015 – Une journée dans l’enfer paradisiaque

TGS 2015 – Une journée dans l’enfer paradisiaque

En ce jour célébrant le jeu vidéo japonais, je ne peux que constater combien le paysage vidéoludique de l’archipel a changé : toutes les publicités croisées jusqu’à l’entrée du salon concernent des jeux smartphone. Aucune trace de jeux consoles, sinon sur les écran de la ligne Chuô, qui passent des pubs Mario Maker et Tokyo ..

Tokyo Game Show 2015 – Avis et retours

Tokyo Game Show 2015 – Avis et retours

S’est déroulé du 17 au 20 septembre dernier, comme tous les ans, le Tokyo Game Show, le plus grand salon du jeu vidéo au Japon. Après les salons E3 et Gamescom davantage orientés « public occidental », le TGS s’est concentré quasi exclusivement sur le jeu vidéo japonais, celui-même que certains considèrent en perte de vitesse depuis ..