The Silver Case

The Silver Case

Par son austérité et son apparente lenteur, The Silver Case n’est assurément pas fait pour tout le monde. Il propose pourtant une ambiance singulière et un scénario complexe, percutant et passionnant, en plus de personnages vraiment excellents et travaillés. Le premier jeu de Grasshopper Manufacture, véritable thriller graphique, réalisé avec les moyens du bord, reste encore aujourd’hui tout à fait à propos.

Heart of Darkness

Heart of Darkness

L’ambition affichée dès 1992 par Chahi et son équipe transpire toujours dans les deux galettes qui composent Heart of Darkness. Une approche résolument cinématographique qui se remarque dès la longue introduction du jeu, présenté ici comme un générique de film lancé après avoir choisi une nouvelle partie : démarrage du fond musical, logos animés des ..

Yumemi Mystery Mansion

Yumemi Mystery Mansion

Loin d’être révolutionnaire, trop discret et pas assez explosif pour avoir été remarqué, ce jeu d’aventure sur rails tout en 3D apporta tout de même sa petite pierre à l’édifice dans une industrie en plein changement et en expérimentations, toujours en train d’alimenter le marché de cartouches mais qui voyait déjà son avenir dans le CD, quitte s’être lancé dans la course un peu trop tôt. Pour ce qui est du titre proposé par System Sacom, on ne peut que saluer l’essai.

Inazuma Eleven

Inazuma Eleven

Alors comment Level-5 a-t-elle pu louper le coche ? En oubliant totalement les joueurs âgés de plus de douze ans. En n’instaurant aucune résistance dans sa progression, les développeurs ont rendu l’ensemble ennuyeux et lassant. Ce n’est pas faute de proposer un enrobage quasiment irréprochable et un système astucieux au possible, si l’on excepte l’exécrable technique de recrutement. Inazuma Eleven est au final un titre amusant pour son hommage à Captain Tsubasa mais qui, l’instant nostalgie passé, ennuie. Heureusement, sa courte durée de vie lui permet d’être aisément abordable afin d’attaquer le bien meilleur numéro deux..

Shadow Warrior

Shadow Warrior

Shadow Warrior est un jeu qui apporte assurément un peu de tendresse et de poésie dans ce monde de brutes. Accessoirement, c’est le meilleur FPS de 2013. Ouais, rien que ça.

Xenoblade Chronicles

Xenoblade Chronicles

Xenoblade cumule de manière à la fois humble et insolente toutes les qualités que nous puissions attendre d’un RPG japonais. Beau, long, passionnant, complet et disposant d’une bande son à toute épreuve, il se permet le luxe de figurer sur le podium des meilleurs jeux de sa génération, un jeu comme les développeurs nippons n’en font plus, serions-nous même tentés de dire

Xenosaga I.II

Xenosaga I.II

Il s’agit d’un énorme résumé d’une vingtaine d’heures des versions PS2, par conséquent, ne vous attendez pas à tout savoir, mais des révélations et des compléments sont tout de même apportés. Sa réalisation digne d’un jeu GBA peut rebuter. Les textes en japonais, sûrement trop nombreux ici par rapport aux phases de jeu, finiront de calmer les ardeurs des plus téméraires. Indispensable pour les fans, parfaitement facultatif pour les autres

Xenosaga Episode I : Der Wille zur Macht

Xenosaga Episode I : Der Wille zur Macht

Xenosaga Episode 1 : Der Wille zur Macht est un très bon jeu et permet d’entrevoir le début de l’une des meilleures séries de RPG sur console, cela en grande partie due à son script grandiose. Un peu lent à démarrer et très linéaire, il se veut une gigantesque introduction. Il pose des bases indispensables à un voyage plein de promesses. Monolith Software accouche donc d’un titre à la technique maladroite et à la volonté certaine. Indispensable pour quiconque aimerait se plonger dans l’une des toutes meilleures séries du genre sur console

Luminous Arc

Luminous Arc

Même si nous avons découvert bien mieux sur Nintendo DS depuis sa sortie, Luminous Arc mérite l’attention des fans du genre. Epoch a su allier une bonne réalisation à une ambiance sonore de qualité ainsi qu’à un scénario intéressant. Luminous Arc a donc tout pour vous faire craquer. Il faudra cependant passer outre le démarrage plutôt lent et le classicisme exacerbé des mécaniques

Puppeteer

Puppeteer

En abordant cette critique, je vais aussi vous parler d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent (littéralement) pas avoir connu. Si les jeux de tir de tout poil et à toutes personnes constituent aujourd’hui le genre de référence de la génération PS360, dans les années 1990s cette niche était fermement occupée par ..

Tearaway

Tearaway

Voici donc le premier jeu que j’allais terminer sur ma Playstation Vita fraîchement » auto-régalée à moi-même » en ce Noël 2013. Assez étranger à la marque Sony en terme de Hardware (oui oui il y en a en France, des gens comme ça), je craquai pour cette machine et sa ludothèque largement moins famélique ..

Madagascar

Madagascar

Tout le monde le sait : les adaptations de films ou de dessins animés sont rarement des réussites. Profitant de licences juteuses, les développeurs ne cherchent pas réellement à combler les attentes des joueurs mais plutôt à remplir leur portefeuille, deux choses pourtant loin d’être incompatibles. Peu de temps après la parution du film dans ..