Barbie as the Princess and the Pauper

Barbie as the Princess and the Pauper

Finalement, même si ça aurait pu être bien pire, Barbie As The Pauper est difficile à conseiller. Techniquement acceptable, l’ennui provoqué est tel qu’on aurait même l’impression qu’un gosse est pris pour un con. Alors, si on pouvait éviter qu’ils deviennent un adulte au QI d’huître, le monde s’en portera mieux. Après, s’il s’agit d’une petite fille véritablement fangirl de la poupée Mattel qui serait âgée d’entre 3 et 5 ans ayant plus l’intention de remplir son capital esthétique en lieu et place de sa caboche pour se retrouver à terme sur le podium de Miss France, la coller devant l’émulateur pourrait au moins avoir l’avantage d’offrir une ou deux heures de répit avant son prochain caprice

Die Hard Trilogy

Die Hard Trilogy

Pourquoi diable ce « Trilogy » ? Et bien c’est fort simple. Le jeu est grossièrement basé sur tous les films sortis jusqu’alors, à savoir Piège de cristal, 58 minutes pour vivre et donc Une journée en enfer. Trois opus cinéma pour potentiellement trois jeux avec tout autant de gameplays différents, voilà ce que nous proposait le britannique Probe Entertainment (l’auteur d’Alien Trilogy, sur le même modèle, et d’autres jeux moins biens, à vrai dire) pour environ 400 francs. Alléchante sur le papier, l’idée l’est tout autant manette en main, le poids de dix-sept années dans les jambes mis à part.

Madagascar

Madagascar

Tout le monde le sait : les adaptations de films ou de dessins animés sont rarement des réussites. Profitant de licences juteuses, les développeurs ne cherchent pas réellement à combler les attentes des joueurs mais plutôt à remplir leur portefeuille, deux choses pourtant loin d’être incompatibles. Peu de temps après la parution du film dans ..

La Marche de l’Empereur

La Marche de l’Empereur

Après avoir ému des millions de spectateurs, les manchots de Luc Jacquet se sont décidés à s’aventurer dans nos Nintendo DS. La renommée du film La Marche de l’Empereur n’est plus à faire. Ce cher documentaire, récompensé par un oscar, se devait d’être décliné en œuvre jouable, marketing et gros sous obligent. Le plus grand ..

TMNT : Les Tortues Ninja

TMNT : Les Tortues Ninja

Qu’il est donc dommage de voir ce sympathique TMNT plombé par une durée de vie minable et un challenge inexistant. Ubisoft Montréal a visiblement voulu rendre son jeu trop grand public, ce qui, finalement, l’amène à ne se destiner qu’aux très jeunes joueurs. Eux seuls auront la chance d’échouer quelques fois. Pour information, le nombre de continus est illimité..

Dragons

Dragons

Si Dragons semble être une adaptation amusante de l’univers du film, très vite, le joueur déchante en découvrant l’envers du décor, à savoir un jeu répétitif, ennuyeux ou toute action se doit d’être faite parfois jusqu’à une dizaine de fois. Le plaisir laisse place à une lassitude qui peut se transformer en un dégoût en fin de parcours. A trop vouloir gonfler la rachitique durée de vie de Dragons, la poussant à une douzaine d’heures pour un parcours, Etranges Libellules propose un jeu indigeste. Préférez plutôt relancer le Blu-Ray/DVD ou la bande son pour prolonger l’épopée…

Batman Arkham Asylum

Batman Arkham Asylum

Rocksteady ne s’est donc pas fichu des fans en développant Batman Arkham Asylum, bien au contraire. Le titre entier transpire la passion du studio pour l’homme chauve-souris et le travail bien fait. Avec sa réalisation extrêmement impressionnante et sa richesse, qu’elle soit dans les combats, les dialogues ou dans les phases de jeu, il ne déçoit jamais. Il y aura toujours des pinailleurs qui remarqueront les animations rigides des personnages secondaires, l’IA pas parfaite et certains allers-retours camouflés, mais ils seraient bien mal avisés de descendre une telle production pour de pareils détails. L’une des plus belles surprises de l’année 2009 et très certainement l’une des adaptations les plus sidérantes que les mondes du jeu vidéo, du comics et du cinéma aient connu

Gremlins 2 : The New Batch

Gremlins 2 : The New Batch

Finalement, Gremlins 2 est une adaptation réussie du film qui justifiait l’achat de la cartouche à l’époque, et qui demeure encore aujourd’hui un titre à parcourir avec plaisir. Bien que très classique, il propose un challenge solide mais pas insurmontable, une réalisation globale encore percutante, une maniabilité réussie et ainsi qu’une bande son entraînante.

Harry Potter et l’Ordre du Phénix

Harry Potter et l’Ordre du Phénix

Alors que les adaptations de film sont en règle générale décevantes, celle d’Harry Potter et l’Ordre du Phénix étonne. Il est évident que le manque de rythme en décevra beaucoup mais la réalisation en impressionnera d’autres. Le souci du détail est impressionnant, même si les textures auraient pu être bien plus travaillées. Les fans de la série, et plus particulièrement du film pourront se jeter ouvertement sur cette adaptation qui se révèle être l’une des meilleures depuis le début. Les autres s’ennuieront probablement après quelques heures de jeu

Harry Potter et l’Ordre du Phénix

Harry Potter et l’Ordre du Phénix

Cet Harry Potter et l’Ordre du Phénix n’est pas aussi décevant qu’escompté, bien au contraire. Le travail fourni pour rendre l’univers aussi fidèle que possible au film est admirable mais il a apparemment pris trop de temps. L’équipe n’a semble-t-il pas eu le temps de peaufiner les rouages du titre et les incessants allers-retours ne trompent pas. Il est évident qu’il s’agit d’un titre à posséder si vous faîtes partie du fan club de J.K.Rowling. Autrement, vous pouvez aisément passer votre chemin. Il y a tellement mieux sur les rayonnages

Cars

Cars

Cars est un jeu pour lequel on est tenté d’avoir de la sympathie. L’ambiance bon enfant est plaisante, on sourit beaucoup durant le court laps de temps que dure le jeu. Sa durée de vie saura en décevoir beaucoup tout comme sa prise en main sans ambition. Une nouvelle adaptation loupée ? En partie, seulement. Le jeune public ayant apprécié le film adorera le jeu, les autres s’ennuieront assez vite… Rainbow Studios nous a donc offert un titre très moyen mais à la bande son excellente !

Les Rebelles de la forêt

Les Rebelles de la forêt

Les Rebelles de la Forêt est en effet un titre qui détend. Les décors chatoyants, les blagues pourries de notre ami Elliot, les dialogues emplis d’humour, les mini-jeux à pratiquer en cours de partie et tout simplement cette ambiance bon enfant font de ce titre un soft pour lequel il est difficile de ne pas ressentir de la sympathie. Malheureusement, son prix de vente en dissuadera plus d’un. C’est pourquoi je le recommande en occasion ou quand l’étiquette affichera un montant bien inférieur à 60€. A vous de voir. En tout cas, il est évident qu’il vous fera passer un agréable moment