E3 2015 : Avis et retours

E3 2015 : Avis et retours

Sommaire | Meilleure Conférence | Meilleur trailer | Meilleure annonce/surprise | Coup de coeur | Coup de gueule | Avis général
 

Shenmue-3

Elekami – Un E3 mémorable

Ne faisons pas les aigris (sauf si on a juste une WiiU) ! Cet E3 a véritablement été passionnant. Entre le retour en grandes pompes de certaines licences fortes du jeu vidéo, comme Doom, Hitman, Gears of War, Anno ou encore Starfox ; des annonces de nouveaux jeux prometteurs tels que Horizon : Zero Dawn, ReCore, Unravel et For Honor, les vrais gagnants de cet E3, ce sont les joueurs. Les improbables annonces de Shenmue III et Final Fantasy VII Remake, fantasmés par tellement de joueurs, contribueront à la « légende » de cette édition. J’ai été ravi, alors qu’en apprenant les reports de The Legend of Zelda, Final Fantasy XV, Quantum Break et Scalebound j’avais sacrément peur de m’ennuyer. Bon, certes, je regrette l’absence de la Team Ninja par exemple (qui travaille sur Dissidia, qui n’a pas été montré) et des boss Hideki Kamiya et Shinji Mikami, mais ça n’est pas très grave. Au niveau des tendances, je note que de plus en plus de jeux utilisent une héroïne comme personnage principal. Et maintenant, cela devient tout à fait normal, équitable avec les hommes : plus la peine de ne parler que de ça et de faire un zoom sur l’héroïne comme c’était le cas auparavant. Les stars de ReCore, Horizon, Mirror’s Edge (qui a contribué à populariser cette tendance, il y a plusieurs années), ce sont les jeux eux-mêmes. Même pour Tomb Raider, on ne fait plus de focus permanents sur Lara. Plus la peine, non plus, d’avoir des héroïnes aux mensurations démesurées pour attirer l’attention. Les mentalités évoluent, le média avec.

Autrement, dans les points qui font plaisir, il faut noter la remontée amorcée par Square-Enix et son président Matsuda. Plus audacieuse, disposant du meilleur line-up de tous les éditeurs-tiers, la firme nippone semble revenir au premier plan plus que jamais et le fait d’avoir organisé une conférence cette année n’est en rien anodin. Certes, on risque de ne pas jouer à une bonne partie de leurs jeux avant un moment, mais tout ça s’avère être très encourageant pour le futur. Final Fantasy XV et le remake de Final Fantasy VII devraient en outre leur permettre de remonter la pente financièrement, on l’espère. Malgré tout, cela ne doit pas faire oublier l’état parfois déplorable (en terme de qualité) du jeu vidéo japonais, en témoignent Capcom, Konami ou même Sega. Il y a un peu de mieux par rapport à quelques années en arrière j’ai l’impression, mais… à confirmer. Le jeu vidéo occidental était lui évidemment mit à l’honneur, comme toujours à l’E3 (en même temps, un public qui ne semble pas connaitre Star Ocean…). En bref : une excellente édition, avec des jeux variés, des annonces chocs, pour tous les goûts. Ça fait du bien, on commençait à douter de la force des grands salons ces derniers temps… Vivement la Gamescom, surtout pour Microsoft qui annonce déjà du lourd !

SK E3

Ryuzaki57 – E3 2015, la révolution par les jeux

Bien qu’encore une fois cet E3 2015 ne m’ait pas remué comme l’édition 2013 et son combat hardware des titans, sublimés par l’apparition tonitruante de Final Fantasy XV, il est peut-être finalement plus important.

En effet, sur toute la génération PS3, le Japon était de plus en plus devenu persona non grata à Los Angeles. Cette année, le salon a changé, les forces en présence se réorganisent et le Japon se dresse fièrement devant le Gargantua occidental qui disait-on, avait toute l’industrie pour lui. Aujourd’hui les gloires du passé reviennent comme un spectre vengeur : le remake de Final Fantasy VII est sur toutes les lèvres, le kickstarter de Shenmue III a tout démoli sur son passage. The Last Guardian et Metal Gear Solid V sont accueillis en héros, ReCore et NieR 2 créent la surprise, Street Fighter V est seul sur son nuage. Xenoblade Chronicle X, Tales of Zestiria, Genei Ibun Roku #FE, Fire Emblem Fates, Kingdom Hearts III et Star Ocean 5 sont l’armée des ombres venant signifier la résistance d’un genre prétendument déchu.

Et puis il y a les petits, ceux que personne ne va voir mais qui seront bien là, en rayon, et plus important, dans les mains des joueurs auxquels il procureront autant de plaisir qu’un bon AAA. Vérité encore cette année niée par la presse des nantis, mais réelle pour le peuple seul souverain. Le stand XSEED regorgeait de ces titres : Senran Kagura Estival Versus, Senran Kagura 2 Deep Crimson, Corpse Party Blood Drive, Legend of Heroes Trails of Cold Steel, OneChanbara Z2 Chaos. Atlus avait Persona 4 Dancing All Night, Namco Sword Art Online Lost Song. Kenichiro Takaki répondait aux questions concernant la série Senran Kagura, qui les lui a posées? Même oubliés de nos usurpateurs de représentants, tous ces titres sont « in the place » et sont partis pour s’installer durablement, car le peuple les demande.

Tout cela me fait penser que l’E3 ne sera plus pareil, que les éditeurs ont compris la nécessité d’aller de l’avant et d’avoir un discours équilibré en dépit des féodalités. Nous les joueurs, nous comptons dans l’équation du marché. Et par conséquent, elle est posée comme nous le souhaitons, à l’E3 ou ailleurs. Le gaming japonais sera aux côtés du gaming occidental, qui garde évidemment ses mérites et sa puissance, parce que nous le voulons. Le jeu vidéo sera présent dans sa diversité ou ne sera pas. Omnis potestas a populo.

kingdom-hearts-heros-sora

Vidok – Un E3 comme on les aime

Contrairement à beaucoup d’années passées, cet E3 2015 a offert de très bonnes conférences et surtout de vraies annonces de jeux. Ce n’était pas gagné vu toutes les fuites qui ont précédé l’ouverture du salon. Et pourtant, tous les éditeurs et constructeurs ayant assuré une conférence ont proposé des surprises. Oui, tous, même Nintendo, bien que c’était bien plus maladroit, alors qu’ils avaient su captiver l’année passée avec notamment le nouveau Zelda pour console de salon. Cette année, il a plutôt fallu se tourner vers Microsoft et Sony qui ont tous deux offerts des conférences de qualité. L’année 2015 marque aussi le retour des exclusivités, ce qui s’était pas mal perdu, je trouve, les années précédentes. Je reconnais ne pas avoir enquêté, ni même compté, en tout cas, les exclues paraissent plus intéressantes cette année. Et ce n’est pas fini, nous savons que Microsoft a gardé de gros morceaux pour la Gamescom, par exemple. 2015 marque également le retour des développeurs japonais, et des RPG japonais. Autant dire que je suis heureux, je commençais à sérieusement en avoir marre de toutes les productions occidentales sans grande saveur. Je ne listerai pas ici tout ce que nous avons vu, mais il y en a vraiment beaucoup : la communication se faisant aussi en dehors des conférences, heureusement. Que ce soit sur consoles de salon (PS4 et Wii U) ou consoles portables (Vita et 3DS) il y aura de quoi faire. Dommage pour la Xbox One qui se contente, pour l’instant, des jeux occidentaux. Pas certain que Microsoft ne veuille réinvestir pour retrouver des exclues du genre sur sa console… En tout cas, l’E3 2015 aura permis de retrouver la saveur d’antan, de la surprise mêlée à de l’excitation, tout ce qu’aiment, je pense, les passionnés. Tout ce que j’aime, retrouvant en quelque sorte mon âme d’enfant les yeux plein d’étoiles lorsque je découvrais les comptes-rendus d’E3 dans la presse il y a 20 ans. J’ai adoré cet E3 et je me dis que celui de l’année prochaine devrait être bien sympa quand les “Coming in 2016” seront à quelques semaines ou mois de leur sortie.

Articles qui pourraient vous intéresser

L’Histoire de Nintendo vol.4

L'Histoire de Nintendo vol.4

222 pages couleur, par Florent Gorges L'Histoire de Nintendo vol.4Florent Gorges222 pages Florent Gorges prend son temps entre chaque volume de l’Histoire de Nintendo, et il faut avouer qu’une fois le livre entre les mains, il est difficile de lui en vouloir. Ce volume 4, de plus de 220...

Preview : Return Of The Tentacle

Preview : Return Of The Tentacle

Dans les raisons les plus évidentes qui expliqueraient pourquoi il serait possible que l'on doive au final se contenter uniquement de ce prologue, on pourra citer cette question de droit qui pourrait s'avérer gênant si Lucas Arts décidait de mettre son nez là-dedans et jouer les éléments...

VA-11 Hall-A Original Soundtrack : Second Round

VA-11 Hall-A Original Soundtrack : Second Round

Composition : Garoad Interprétation : Garoad Année de sortie : 2016 Nombre de CD : Version dématérialisée Nombre de pistes : 44 VA-11 HALL-A - Second Round by Garoad C'est d'ailleurs étonnant de constater qu'il s'agisse de la toute première OST en...

6
Poster un Commentaire

avatar
2000
3 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
FlikvictorRyuzaki57VidokElekamiSteeve Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Steeve
Invité
Steeve

Excellent article sur cet E3 de la part de vous 3. Petit carton rouge au carton rouge de Ryuzaki57 sur Kingdom Hearts 3. :p Je dirai au contraire qu’on est dans les fondamentaux de la série avec la présence de Disney au premier plan. Les personnages de FF ne l’ont jamais été. Et ce n’est qu’un trailer. Je pense que le jeu nous proposera plein de surprises. Et graphiquement, ça claque je trouve. En tant que fan de la saga, je suis sous le charme de ce trailer qui annonce juste une petite partie de l’iceberg à mon avis, surtout… Read more »

Vidok
Admin

Merci Steeve !
Avec tous ces Kingdom Hearts, je me demande si Square Enix n’en fait pas un peu trop. L’histoire était loin d’être si complexe au départ, et je trouve que c’est parti dans tous les sens avec tous ces jeux, sur tous ces supports. L’Assassin’s Creed japonais. Ne serait-il pas temps que Square Enix mette un terme à KH, quitte à s’offrir un autre partenariat avec Disney, dans une autre nouvelle licence.

Elekami
Membre

Je vais rebondir aussi sur certains points de mes collègues. :D Je n’ai pas bien compris la deuxième paragraphe de Ryuzaki pour la conférence. Concernant la « surenchère » de Sony vis-à-vis de Microsoft, tout ça. – Quand Sony montre des jeux multiplateformes comme Assassin’s Creed (qui sort tous les ans) ou Battlefront, c’est censé être plus important que quand Microsoft a montré Fallout 4 ou présenté en première mondiale Dark Souls III ? – Donc Sony surenchérit en montrant un jeu multiplateforme (Hitman) face à une exclue temporaire (Rise of the Tomb Raider) ? – No Man’s Sky a le titre… Read more »

Vidok
Admin

On va faire simple : Yakuza 5 et 0, Dragon Quest Heroes, Neptunia V-II, Bloodborne, Deception IV, Utawarerumono, Star Ocean 5, World of Final Fantasy, Dragon’s Dogma Online, Yoru no Nai Kuni, Disgaea 5, Tales of Zestiria, … Oui, que des RPG ou assimilés, mais il se trouve que je joue essentiellement à ça. Résultat : en ratio jeux jap sur Xbox One / jeux jap sur PS4, la PS4 gagne haut la main. Après, je suis très content de ma One (sur laquelle je fais actuellement Dragon Age Inquisition), mais mon coeur va vers les jeux actuellement sur consoles… Read more »

Ryuzaki57
Editor

– Totalement, ACS, BO3 et Battlefront sont beaucoup plus importants économiquement et sociologiquement que Fallout ou Dark Souls. – Effectivement, Hitman n’est pas une surenchère, mais au moins une réponse où Microsoft avait pensé couvrir tous les angles morts – Il faut comprendre que No Man’s Sky est devenu un phénomène après le trailer de l’E3 2014 : les sites généralistes ont commencé à en parler régulièrement, alors qu’en général on lâche les jeux indés après les conférences. No Man’s Sky est différent, beaucoup plus ambitieux qu’un indé classique. – Gears4 et U4 sont tous deux des jeux d’action ayant… Read more »

Flikvictor
Invité

C’est apparemment Bethesda et son Fallout 4 qui a suscité le plus d’intérêt (je crois avoir lu ça sur GK) sur cette édition 2015, bien devant le remake de FFVII. Mais Sony a fait si fort cette année avec Horizon et son trio d’arlésiennes qu’il va leur être difficile de faire mieux l’année prochaine.
Quant à Square Enix, ils ont tellement marché sur la tête durant la précédente gen qu’ils se sont enfin aperçu qu’on avançait bien mieux sur ses 2 pattes.