Final Fantasy VII

Final Fantasy VII

FF7

Final Fantasy VII est attaché à son statut de jeu mythique et, pour bon nombre de joueurs y compris la rédaction d’Archaic, constitue une expérience marquante à plus d’un titre. C’est pourquoi, une fois n’est pas coutume, notre fine équipe n’a pu s’empêcher à s’adonner au petit jeu du « Si je devais me souvenir… ». Et il est probable que le plus compliqué n’est pas de faire tourner sa matière grise à plein régime mais de pouvoir limiter le débit. Nous espérons que vous apprécierez tous ces souvenirs sur Final Fantasy VII, plus ou moins personnels, aussi bien que plus ou moins évidents. N’hésitez pas, vous aussi, à partager les vôtres dans les commentaires !

Articles qui pourraient vous intéresser

Noël 1996 : La PlayStation

Noël 1996 : La PlayStation

Tout est parti d’une discussion avec l’ami Mizakido. Assis à l’un des deux comptoirs de bar des Utopiales, nous nous sommes souvenus, non sans émotion, de nos consoles vendues. La dure loi de beaucoup de jeunes dans les années 90 pour espérer découvrir la nouvelle génération. La Megadrive pour...

Final Fantasy XIV : A Realm Reborn

Final Fantasy XIV : A Realm Reborn

Je ne me vois pas faire une critique en tant que telle de Final Fantasy XIV, ni même de tout autre MMORPG. Déjà parce que je n'y joue pas spécialement, éternelle soloteuse asociale. Pourtant, il faut toujours qu'une petite exception vienne confirmer la règle. Pour le coup, le quatorzième volet...

The Legend of Zelda : Link’s Awakening

The Legend of Zelda : Link's Awakening

Petite cartouche, grande aventure. The Legend of Zelda : Link's Awakening DX est et restera pour ma part un grand classique de la Game Boy et ambassadeur du Zelda "alternatif" où sauver une princesse ne sera pas au programme. Aussi bon dans le fond que dans la forme, cet épisode portable offre un univers percutant, un gameplay précis et des musiques magnifiques. De plus, il aborde un thème encore assez rare aujourd'hui, et ne se plie pas aux protocoles qui consiste à balancer au joueurs une fin heureuse. Et pour ça, il restera éternellement un de mes jeux préférés..

Poster un Commentaire

avatar
2000
  S'abonner  
Me notifier des