L’indépendant #11

>>> SOMMAIRE | HOME | MONSTERBAG | ENTWINED | HUNIEPOP | FIGHTING ROBOTS QUEST | TINY AND BIG

independant_11_home_banniere

[columns count= »2″]
[column_item]

independant_11_home_screen_3

independant_11_home_screen_2

independant_11_home_screen_1

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=mGR3ggaWnS4[/youtube]

[/column_item]

[column_item]

Un jeu d’horreur en pixel art ? C’est forcément un indé. Et en effet, Home A Unique Horror Adventure est le fruit du travail d’un homme, Benjamin Rivers, un game designer américain, également enseignant à l’université de Toronto. De ses propres dires, ses jeux se veulent provoquants et suffisamment marquants pour continuer de faire gamberger les joueurs. C’est ambitieux mais pas si éloigné du résultat.

_

A quoi ça ressemble ?

Home est un jeu entièrement en scrolling horizontal, et en gros pixels. Le jeu n’en est pas pour autant dépourvu de détail, bien au contraire. Le héros se réveille, seul, dans une bâtisse, en pleine nuit, et décide de comprendre la raison de sa présence en ces lieux. Très vite, s’ajoute l’objectif de retrouver sa compagne, disparue. L’aventure ne dure qu’une heure et demie, son créateur annonce d’ailleurs la couleur d’entrée de jeu en conseillant de la parcourir d’une traite. A raison, l’ambiance de Home pousse à rester dans le trip. Ce n’est pas un survival-horror, il n’y a pas d’ennemi, mais les environnements et surtout les découvertes macabres finissent par mettre mal à l’aise. Tout comme les nombreux sous-entendus, de plus en plus explicites.

_

Comment ça se joue ?

Le héros peut avancer et interagir. Rares sont les objets obligatoires et il en existe énormément d’optionnels. Les interactions apparaissent surlignées en blanc. Il est donc difficile de rester bloqué. En revanche, de nombreux choix nous sont offerts, pouvant amener à trois fins différentes. La progression peut fortement varier selon si vous décidez de sauter dans un trou ou plutôt faire le tour. Le héros peut se blesser à la jambe, l’empêchant d’atteindre certains chemins au profit d’autres. Il ne faut donc pas prendre les questions du jeu à la légère, d’autant qu’il n’est pas possible de faire machine arrière. Sa faible durée de vie permet toutefois de refaire, rapidement, l’aventure pour tout découvrir, et le brouillard entourant la vie de notre héros est du genre épais.

_

Pourquoi on en parle ?

Home A Unique Horror Adventure n’usurpe, pour une fois, pas son nom. L’expérience est en effet unique, et c’est en effet une expérience tant nous sommes aussi perdus que le héros en début de partie. Aucune survie, que de l’horreur, aussi bien psychologique que physique. Il est parfois salutaire que la représentation pixel art ait été choisie. Disponible pour une poignée d’euros sur les stores et steam, il permet d’aller à la rencontre d’un film intéractif, bien pensé. L’auteur est d’ores et déjà sur un second titre tout aussi intéressant. A suivre donc.

_

Vidok

[/column_item]
[/columns]

Précédent 1 2 3 4 5 6 7 Suivant

  1. MONSTERBAG: Happy Tree Friends, que de bons souvenirs. J’avais oublié son existence^^. On ne peut pas dire que le gameplay de Monsterbag n’est pas original. Du trailer, ce n’est pas le genre de design que je préfère(flash), mais l’animation est bien faite et le jeu à l’air intéressant par sa différence(en jouant à saute mouton avec les personnages =D)

    HUNIEPOP: C’est vrai, c’est bon la honte^_^! Je veux dire, qu’il ne faut pas avoir peur des fois de montrer ce qu’on aime vraiment ou une certaine appréciation d’un concept. On a tous des plaisirs cachés. C’est cela des fois qui peut nous amener à un genre de jeu différent ou une activité différente ailleurs, mélangé à ce point faible/truc qui attire mieux notre attention que tout autre choses. Pour la dessinatrice, elle dessine déjà très bien et peut que s’améliorer avec le temps, j’en suis convaicu(pas besoin d’être japonais pour le style et donner l’effort). Pour l’aspect gestion, l’annonce de ce nouveau jeu par le même studio pourrait t’intéresser ou pas(si tu le savais pas déjà). Je sais, c’est daté. Je vais être franc(pas besoin de se mentir…j’ai pas eu à voir les commentaires), mais son dessin dans le nouveau projet s’est américanisé et s’est vu se simplifier(ça ne doit plus être elle au graphisme ou un nouveau style?). Peut-être une question d’argent ou de temps, dur de savoir l’envers du décors des fois. Il faut presque le ressentir à un certain point par des faits illogiques, mais vrais en relation, après une certaine manière de penser d’une compagnie ou personne. Je l’ai déjà dis(je pense?), des fois la logique ne sauve pas la situation…et peut même l’empirer>_>(mais on a besoin des 2). heum! Bon, la vidéo à été posté il y a environ 6 mois. J’ai l’impression qu’elle va plutôt rester avec son ancien style(ou revenir sur un autre projet/ailleurs, j’espère) et l’affiner. Comme j’ai dit c’est probablement pas la même personne. J’ai dis que ce n’était pas assez japonais dans HuniePop(je suis peut-être trop dur, mais tu as raison) regardez sur DeviantArt, elle dessine sérieusement très bien et pas juste depuis hier. Aussi, regardez ceux de l’Expotaku en bas. On voit que c’est avec ce style qu’elle est vraiment à l’aise, heureuse et en feu. Une passion qui l’amène à avancer et vouloir vivre pleinement(…je parle trop). Elle est fan aussi de la série Osomatsu San(son twitter). Puis, « l’envie de les écouters indépendamment » haha c’est bon^_^

    1. Oui, j’ai déjà vu dans les grandes lignes ce fameux HunieCam. Et honnêtement, vu le concept tout aussi douteux et politiquement incorrect, je dois bien dire que je l’attends de pied ferme. J’ai vu également ce changement esthétique. Si je préfère le style plus japonisant d’HuniePop, j’avoue que ce petit virage qu’ils comptent faire sur HunieCam ne me choque pas spécialement : ça correspond même plutôt bien au concept et style du jeu. Même si pour le coup, ça risque peut-être une affiliation un peu trop facile et expéditive d’un énième jeu typé Facebook de plus.

  2. ENTWINED: Pour Entwined avec la vitesse, on peut sûrement percevoir plus facilement la baisse de FPS. Le ralentissement était sur PS4? Les dégradés de couleurs et la 3D propre animée fluidement probablement en 1080p(même si elle est simple), ne doit pas aider. Les ralentissement sur vita m’étonneraient pas, peut-être un manque d’optimisation et de temps.

    FIGHTING ROBOTS QUEST: Pour compléter, voici un lien du site de RPG makers pour plus de précisions et le télécharger. Puis, la bonne vieille barre ATB reviens dans ce modeste, mais bien fait RPG. La créatrice fait du bon travail.

    Pour Tiny and Big, le gameplay de scier en 2 pour façonner/amener et avancer dans le jeu est une bonne idée. Home à l’air intéresant, mais si je jouerai a un jeu survival-horror ou « soft-horror »(avec puzzles) j’irai plus vers ce que Ryuzaki à joué il y a un certain temps: Yomawari, qui va dans une ambiance plus asiatiquement japonaise. Voici la première partie d’un playthrough et ne regardez pas si vous voulez découvrir vos premières minutes de jeu comme dans le bon vieux temps.

    Continuez avec votre formule « A quoi ça ressemble ?/Comment ça se joue ?/Pourquoi on en parle ? », elle divise bien et facillite la lecture pour les lecteurs et merci à vous tous pour ce pot-pourrit de jeu moins mis en avant sur la scène vidéoludique qui est très grande et énormissime en 2016.=)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles
Preview : Final Fantasy VII Remake