aRPiGi n°3 : Novembre 2015

aRPiGi n°3 : Novembre 2015

Bonjour à tous, Le nouvel aRPiGi est arrivé, un numéro 3 au programme extrêmement chargé, comme à chaque fois nous diriez-vous. Mais attention, à numéro 3, invité de marque : SylvainCL nous a en effet l’honneur de sa présence, et ses interventions vont vous étonner. Nous continuons de travailler notre formule, à défaut de nos ..

Great Ace Attorney

Great Ace Attorney

Inégal, perfectible dans son déroulement, Great Ace Attorney n’en est pas moins captivant par ses personnages hilarants et sont côté artistique et historique somptueusement bien travaillé. Un titre qui donne le sourire autant qu’il émeut par sa conclusion touchante, même si le gameplay en lui-même reste un peu en-deçà de la série principale

Fire Emblem Fates White Night Kingdom

Fire Emblem Fates White Night Kingdom

De l’extase tactique à l’extase artistique en passant par un gameplay aux petits oignons, Fire Emblem Fates est une drogue dure qui procure un plaisir immense. Approchant facilement les 200 heures si l’on veut explorer son univers de bout en bout, il se consomme longuement et lentement. Dommage cependant qu’il ait voulu jouer aux apprenti-sorciers marketing, car cela se ressent sérieusement sur la cohérence et l’intensité narrative

Inazuma Eleven Go 2 Chrono Stones : Brasier

Inazuma Eleven Go 2 Chrono Stones : Brasier

Inazuma Eleven Go 2 Chrono Stones Brasier réussit à faire encore mieux que le premier Go. Malgré des premières heures pas forcément folichonnes, l’épopée historique rattrape tout pour nous prendre au minimum vingt cinq heures de notre temps. Le gameplay toujours plus complet, limite trop en match, parachève un tableau plutôt aguicheur. Un vrai bon RPG

Inazuma Eleven Go : Lumière

Inazuma Eleven Go : Lumière

Inazuma Eleven Go est le renouveau attendu. La série réussit à apporter quelques nouveautés mais surtout entièrement à rénover son aspect visuel, ce qu’il fallait, et même ses menus bien plus ergonomiques. L’histoire plutôt originale et recelant mine de rien pas mal de surprises réussira à concilier les nouveaux joueurs et les anciens, retrouvant quant à eux tous leurs héros. Très bon premier épisode exclusif à la Nintendo 3DS et laissant augurer du bon pour la suite

Inazuma Eleven 3 : Les Ogres Attaquent

Inazuma Eleven 3 : Les Ogres Attaquent

Inazuma Eleven 3 les Ogres Attaquent est l’épisode à acheter pour ceux qui désireraient un numéro trois. Les possesseurs de Feu Explosif et Foudre Céleste détourneront le regard un peu dégouté de posséder une inferior version, pourtant retournée dans tous les sens. Ils auront raison et regarderont plutôt du côté d’Inazuma Eleven Go, abordé justement dans cet épisode comme brillamment indiqué sur la jaquette..

Inazuma Eleven 3 : Feu Explosif

Inazuma Eleven 3 : Feu Explosif

Inazuma Eleven 3 est donc le prolongement logique de la série. Il clôt la première trilogie de belle manière, grâce à son scénario simple mais très vite accrocheur. Plus court que le second volet, il se focalise toutefois sur les entraînements et les matches, véritable leitmotiv du jeu et orientation plus “footballistique” que le sauvetage du monde d’une invasion extraterrestre. L’aspect aventure s’y perd quelque peu malheureusement, et on se retrouve vite à enchaîner les confrontations sportives. Un bon troisième épisode d’une série qui doit toutefois absolument se renouveler pour l’épisode suivant

Semaine spéciale Inazuma Eleven

Semaine spéciale Inazuma Eleven

L’année 2015 sera marquée de semaines spéciales. Après la traditionnelle des bilans de l’année passée et surtout celle dédiée aux Xeno, voici une semaine légère, mais pas moins remplie, réservée à l’étonnant Soccer-RPG de Level-5 : Inazuma Eleven

Comme un parfum de vanille…

Comme un parfum de vanille…

Entre jeux non finis et ressorties légèrement remaniées, notre industrie semble marcher sur la tête. Causes, conséquences et solutions (ou pas)

Dead or Alive Dimensions

Dead or Alive Dimensions

A l’image de Street Fighter IV 3DS, Dead or Alive Dimensions n’est absolument pas un episode au rabais dû au support portable, bien au contraire. Les développeurs de Tecmo-Koei, pour leur premier DOA sans Itagaki, ont réalisé un véritable best-of de la série reprenant tout ce qui a fait le succès de Dead or Alive. Un gameplay simple, des décors aux multiples tiroirs, des babes, plein d’objets à débloquer, du jeu à plusieurs très agréable et un plaisir de jeu de tous les instants. Maintenant, il faut bien reconnaître que le manque de nouveautés est pardonné par le statut de jeu anniversaire. La sanction sera plus cinglante si ce constat venait être apposé au futur Dead or Alive 5

Puzzle Bobble Universe

Puzzle Bobble Universe

Puzzle Bobble Universe n’apporte rien à la série et encore moins au genre. Il a juste pour intérêt d’être le premier Puzzle-Game de la Nintendo 3DS, ce qui peut le rendre affriolant. Il l’est, Puzzle Bobble oblige. Il n’en demeure pas moins incomplet et terriblement opportuniste… C’est donc dans un état plus que partagé que vous devrez trancher. Plaisir ou éthique ?

Pilotwings Resort

Pilotwings Resort

A l’image des premiers, Pilotwings ne fera pas l’unanimité au sein des joueurs. L’intérêt qu’il met en avant n’est pas le leitmotiv de beaucoup de passionnés de nos jours. Pourtant, bouder son plaisir devant pareille fraîcheur serait dommage. Bien que le challenge ne soit pas spécialement relevé, ne comptez pas décrocher de votre 3DS tant que vous n’aurez pas réalisé un parcours sans faute. Un peu à l’image de ces jeux d’antan et d’arcade qui demandaient rigueur et persévérance pour afficher votre nom dans le tableaux des scores, Pilotwings Resort est un titre de scoring, qui sous couvert d’accessibilité et de « tout public » risque de vous surprendre par sa richesse