Sam & Max : Saison 2 – Au-delà du Temps et de l’Espace

Sam & Max : Saison 2 – Au-delà du Temps et de l’Espace

Même si l’on pourra noter un côté recyclage paresseux, Telltale Games arrive heureusement à nous le faire oublier très vite en le mettant au service du fan service. Et comme c’est totalement débile et délirant, on ne s’étonne même plus de voir des événements/lieux/personnages de la première saison resurgir sans crier gare. Et en terme de délire décapant, les ex-Lucas Arts n’ont pas perdu la main. Ils se sont même payés le luxe de pousser le bouchon plus loin d’ailleurs. Et ce, pour notre plus grand plaisir

Fahrenheit – Avis de LCed

Fahrenheit – Avis de LCed

Un développement tumultueux très médiatisé, un changement d’éditeur, une confirmation attendue après un The Nomad Soul qui avait fait son petit effet. Fahrenheit bénéficiait donc de bonnes conditions pour s’imposer, portant avec lui un bon lot de concepts proposés par un David Cage déjà très prolixe à cette époque. Les teasers, vidéos et autres images ..

Fahrenheit

Fahrenheit

Le but de David Cage a toujours été de faire passer des émotions au joueur. Pari réussi même si Fahrenheit n’est pas dépourvu d’effets secondaires : par-delà de l’empathie envers les protagonistes, notre avis sur le jeu dans son ensemble se voit varier façon « Grand Huit ». Ce dernier est en effet évolutif. Du plus positif de par l’audace et le caractère expérimental du soft à la déception et autre goût d’âpreté au fond de la bouche de par les QTE de couleur qui nous fera vomir nos vieux Simon, diverses maladresses (notamment d’influences non digérées) et illusions désillusionnées. Mais si Fahrenheit n’est pas parfait, il mérite d’être fait, par curiosité, pour l’expérience car, finalement, apprécier le jeu ou le haïr n’est qu’un simple second plan

Bullet Witch

Bullet Witch

Titre à polémique, Bullet Witch offre pourtant un challenge intéressant pour celui qui se passionnera pour l’histoire mais surtout cette ambiance si particulière. Il est primordial d’insister sur cette dernière car c’est réellement elle qui vous poussera, ou non, à poursuivre l’aventure. Contrairement à d’autres héroïnes du genre (Lucia de DMC 2, Nina de Death by Degrees, Rayne dans Blood Rayne, …), Alicia fascine réellement et découvrir ses réelles intentions saura tenir en haleine de nombreux joueurs. Les différents niveaux de difficulté sauront contenter les plus courageux. A vous de voir quelle utilisation vous voulez faire du soft : une simple partie et c’est tout, ou plusieurs parties pour l’achever à 100%

Wolfenstein 3D

Wolfenstein 3D

Bien que Doom ait révolutionné le genre du FPS, le titre qui a réellement donné ses lettres de noblesse au genre est Wolfenstein 3D. Id Software, encore jeune, tente de réunir tout son savoir-faire au sein d’un même jeu. Grand bien leur en a pris. Armé uniquement d’un couteau et d’un pistolet, William J. Blazkowicz ..

Dragon Ball Z Supersonic Warriors 2

Dragon Ball Z Supersonic Warriors 2

Voilà, le problème du jeu : sa facilité ; d’où ma réserve de début de paragraphe. Les modes semblent longs à terminer mais la difficulté n’étant pas très élevée, vous progressez très vite et obtenir tous les combattants n’est pas très éprouvant. Il reste alors le mode 2 joueurs si vous avez un pote qui le possède aussi.
Cette adaptation de Dragon Ball Z est donc réellement géniale. Le système de jeu, très fidèle à la série, est à la fois ingénieux et complet même si on pourrait éventuellement se plaindre du peu de coups. Heureusement, le dynamisme de l’action permet très vite d’oublier cela ainsi que la facilité de jeu et des décors assez moyens. Nous aurions pu demander une plus grande différence entre lui et son prédécesseur mais la qualité est au rendez-vous donc autant ne pas se plaindre