Green Hill Memories – Présentation du PolyGame Master (IGS PGM)

Green Hill Memories – Présentation du PolyGame Master (IGS PGM)

Entre deux vidéos GP32, petit entracte, durant lequel Vidok s’est introduit chez l’ami Gregovitch afin de présenter sur borne d’arcade le système PolyGame Master du constructeur IGS. Souvent considéré comme onéreux, en plus d’être obscur, le milieu de l’arcade est en général réservé à un milieu de passionnés

Puzzle Bobble

Puzzle Bobble

Puzzle Bobble, ou comment le lancer et la disparition de boules peut devenir convivial, et ce, en tout bien tout honneur. Paru en 1994 en arcade, ce jeu dérivé et illustré avec les héros de la série de jeux de plateforme Bubble Bobble est capable d’obnubiler absolument tous les joueurs, du newbie complètement naïf au ..

Stunfest 2013

Stunfest 2013

26-28 Avril 2013 : Stunfest ! Le Stunfest, comme tous les ans, se tenaient à Rennes. LA rencontre française du VS Fighting et des jeux d’arcade. Nous y étions cette année pour y prendre un peu la température, malheureusement uniquement le dimanche. Pas grave, cela nous a tout de même permis de voir et faire ..

Super Hexagon

Super Hexagon

Super Hexagon, ou la simplicité arrogante et inexplicable d’un jeu minimaliste qui cache une sacrée dose de challenge. Terry Cavanagh signe un titre qui rend rapidement accro et qui n’a que l’ambition de vous faire recommencer à l’infini ce fichu niveau, à toujours vous inciter à grappiller ces quelques secondes pour viser la valorisante minute de survie, pour vous dire que finalement vous pouvez encore faire mieux. Le principal petit regret que l’on peut avoir avec ce soft jeu aux visuels hypnotisants, c’est de ne pas proposer – toujours et encore – plus de niveaux, sachant que les trois mondes différents, aux designs stupéfiants et leurs musiques puissantes, vous occuperont un bon bout de temps. De plus sa forte teneur en scoring en fera un excellent compagnon de soirées défis entre amis. En somme, un titre minuscule, mais terriblement costaud, et unanimement un des meilleurs jeux indépendants de l’année 2012, que cela soit sur PC ou mobile. L’histoire se répète on dirait bien

Fatal Fury

Fatal Fury

Bien que très prometteur et bon pour son époque, le titre de SNK ne réussit pas à faire oublier Street Fighter 2. Casting, coups, personnages jouables, possibilités de jeu, tout semble limité. Sans compter son timing d’horloger pour espérer lancer les quelques coups spéciaux. Il n’en reste pas moins un agréable jeu de combat que le poids des âges n’a finalement pas trop éreinté et qui a su donner naissance à une remarquable série

Ridge Racer 2

Ridge Racer 2

Ridge Racer 2 est la copie conforme de son grand frère sans l’ombre d’une nouveauté valable. Même réalisation, même circuits, même voitures, mêmes bonus à débloquer, même progression, les deux titres ne diffèrent que dans des détails (mode arcade modifié, modes survie et duels ajoutés). A éviter donc si vous possédez le prédécesseur et à acheter si ce n’est pas le cas