Gal Gun Double Peace
Appréciation 3

Court et assez frustrant dans son système de progression, Gal Gun Double Peace n’en est pas moins un jeu appréciable pour les plus otaku. Doté d’un excellent design et de personnages très drôles, il poursuit sa mission de fan service jusqu’au bout et avec un certain brio, ce qui compense un peu ses faiblesses

Résumé 3.0 Correct

Gal Gun Double Peace

GGPS4

L’an dernier, personne n’aurait mis un centime sur une localisation de Gal Gun Double Peace. Mais l’appétit croissant de l’occident pour les jeux japonais un peu excentriques permet à de nouveaux acteurs économiques d’émerger, comme Pqube qui fait au titre d’Inti Creates l’honneur d’une sortie dans nos contrées. Comme je l’ai fini et qu’il mérite une mention, parlons-en un peu.

Quand je dis fini, ce n’est guère compliqué pour un jeu dont le scénario dure à peu près trois heures. L’histoire n’est donc pas compliquée : le héros nommé Hôdai (de facto le joueur puisque jeu est entièrement à la 1ere personne) est touché par une cupidon un peu novice, Ecolo. Cette dernière ayant tiré à pleine puissance, le pauvre Hôdai est aussitôt pourchassé par toutes les filles du lycée!

Dans ce rail shooter un peu bizarre, le joueur devra donc calmer toutes ces de filles folles de lui en tirant… des phéromones! Il y a 70 lycéennes présentes dans le jeu, ce qui fait que fatalement on rencontre beaucoup les mêmes vu la foule d’ennemis présents dans les niveaux. En revanche, elles ont toutes un point faible (bras, tête, cuisse ou… ailleurs), ce qui servira à maximiser son score. Si les prétendantes s’approchent trop du héros, elle lui feront une déclaration d’amour, ce qui aura pour effet de vider un peu sa barre de vie. A côté de ça, vous trouverez entre les chapitres des requêtes d’autres étudiantes qui vous demanderont de dénicher un élément très bien caché dans le décor. Un petit plus que relève un peu l’intérêt des parties avec une petite touche d’observation.

Le jeu compte aussi quelques boss contre lesquels il faudra être un peu plus adroit et futé. Cela ne va jamais chercher très loin, mais réaliser un excellent score dans ces combats est primordial pour décrocher la meilleure fin possible. Du coup, ces séquences sont un réel défi pour le joueur qui n’a d’autre choix que d’approcher le perfect. Peu orthodoxe dans son thème, Gal Gun Double Peace est plutôt classique dans son gameplay et ce n’est pas son côté FPS qui constitue son intérêt.

Court, Gal Gun Double Peace a en revanche énormément de replay value avec une dizaine de fins différentes à travers votre relation avec les 6 personnages principaux. Le joueur devra choisir entre ses deux amies d’enfance : Shinobu la grande sportive un rien tsundere, ou la petite sœur timide de cette dernière, Maya. Plus loin dans le jeu, vous pourrez opter pour un scénario parallèle pour être plus intime avec Kurona la démone ou l’ange Ecolo responsable de tout ce foutoir. Les deux derniers personnages, eux, sont cachés et à dénicher pendant la progression.

Le friend level indispensable pour valider la true end (ou moins la good end) dépend de plusieurs facteurs. En premier lieu, les réponses que vous allez apporter dans les questions à choix multiples qui vous serons soumises. Comme une dating sim, il faudra essayer de deviner quelle est la réponse qui plaira le plus à votre partenaire. Le deuxième point est, comme dit plus haut, les combats de boss où il ne faudra pas dormir si vous vous voulez arriver à quelque chose. Enfin, il faudra être particulièrement précis au cours des évènements liés aux personnages. Ces derniers sont des situations particulièrement suggestives au cours desquelles il faudra zoomer sur le corps votre copine pour toucher des petites icônes, en évitant de lui tirer directement dessus!

Le problème de ce système de progression est que la marge d’erreur est extrêmement limitée : il faut faire un quasi-parfait sur toutes les séquences, sinon on est bon pour recommencer. Du coup, le stress du faux pas gâche le plaisir de jeu. Déjà, il est difficile pour ne pas dire impossible de trouver toutes les bonnes réponses parmi cinq possibilités : si on prend q le nombre de questions, c’est un arbre de probabilités à 5 puissance q éléments, donc une probabilité minime par partie! Bon ok, peut-être pas à ce point s’il l’on écarte les réponses fantaisistes, mais c’est tellement pénible qu’on est pratiquement obligé jouer avec une soluce sous les yeux… Je pense que Gal Gun Double Peace aurait vraiment eu intérêt à avoir un peu plus de tolérance, particulièrement en facile, pour que les non-perfectionnistes puissent jouer un peu sereinement et ne pas avoir à refaire 20 fois le jeu.

Légère déception en ce qui me concerne, Gal Gun Double Peace n’en est pas pour autant à classer dans les mauvais jeux. C’est un jeu ecchi avant tout et il fait ça plutôt bien. Il faut le prendre comme un visual novel fan-service interactif. Le character design proposé par Inti Creates est vraiment chouette et plutôt bien rendu par la modélisation. On atteint certes pas des sommets en matière de 3D temps réel, mais ça reste correct voire franchement convaincant pour la PSVita (les images de cette page proviennent toutes de la version PS4). Les doublages sont également tout à fait excellents, en grande partie grâce à une Yui Horie en grande forme qui joue Ecolo à merveille et lui donne des intonations absolument délicieuses. Les dialogues de Kurona sont également très drôles avec sa propension à dire DEATH au lieu de です et son talent naturel pour chambrer ses interlocuteurs. Les illustrations, les events et les costumes ne cachent pas leur caractère sexy et le jeu assume totalement son côté provocateur. Les amateurs seront aux anges.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jurassic World Evolution

Jurassic World Evolution

Les années 90 et 2000 ont été marquées par de très nombreux jeux de gestion. Un coup, vous êtes à la tête d’un parc d’attractions et jaugez le degré de sel des frites. Un coup, vous tentez d’éradiquer une épidémie dans un hôpital de province. Ou encore, vous devez prendre soin des animaux...

PictoQuest : The Cursed Grids

PictoQuest : The Cursed Grids

Sympa mais pas transcendant, surtout parce que le picross, c'est la vie. Mais ce n'est clairement pas PictoQuest qui ira foutre un sérieux coup de pied dans la fourmilière avec sa promesse d'ajouter une dimension RPG aux hostilités. Dans les faits, les artifices sont là. Dans la pratique, il s'agit davantage de feature un brin bling-bling qui ne change en rien la façon d'aborder le picross. Hormis peut-être d'apprendre à le faire en toute hâte. Bref, ce n'est pas le Puzzle Quest du picross et c'est bien dommage parce que ça aurait vraiment pu donner quelque chose de bien..

Samurai Spirits 64

Samurai Spirits 64

Premier essai pour SNK dans le monde de la 3D, le constructeur japonais opte pour une mise à niveau de l’une de ses séries phares, Samurai Spirits. Cette version 64 s’intitule d’ailleurs tout simplement Samurai Spirits, le 64 n’est là que pour le différencier du premier épisode entre...

Poster un Commentaire

avatar
2000
  S'abonner  
Me notifier des