Compte-rendu de l’E3 2016

Compte-rendu de l’E3 2016

 Sommaire | Meilleure conférence | Meilleur trailer | Meilleure annonce/surprise | Coup de cœur | Coup de gueule | Avis général

e3_2016_death_stranding

Elekami – Kojima et l’annonce de Death Stranding

Kojima est de retour. Pour l’occasion, Sony nous a sorti sa spéciale « annonce d’un jeu qui sortira dans 6 ou 7 ans ». Mais bon, il faut bien créer le buzz. Le développement du jeu n’a même pas commencé, le moteur du jeu n’est toujours pas choisi, mais Kojima Production a eu le temps de pondre un teaser relativement inutile pour faire lever les fanboys. Son égo, lui, n’a pas changé, de son entrée en scène théâtrale à l’affiche du jeu qui cite de nombreuses fois son nom, heureusement que le ridicule ne tue pas. Comme souvent, à l’opposé des autres développeurs, il vend clairement ce nouveau projet comme « son » jeu sans parler de son équipe. Certains bavent devant ça, moi ça m’irrite profondément.

trials_blood_dragon_fuck_NOMizakido – Ubisoft

C’est sans doute plus une constatation personnelle qu’un coup de gueule, mais je n’aime définitivement plus Ubisoft. Pour moi ils sont devenus pire que Electronic Arts. Je devrais peut-être arrêter de regarder leurs conférences comme j’ai arrêté d’acheter leurs jeux, mais à chaque fois, je crois au retour de Beyond Good & Evil ou à l’audace passée du studio qui vient de fêter ces 30 ans avec l’épée de Bolores au dessus de leur tête. Force est de constater que je suis plus fan de leurs productions, que je trouve bien trop dirigées par des équipes marketing par que les créatifs, avec des jeux calibrés pour être dans la hype du moment (Ghost Recon: Wildlands vs. Just Cause 3, WATCH_DOGES 2 vs. GTA V) tout en ajoutant un peu de bling-bling et un tas de gadgets pour faire comme si c’était différent de la concurrence… C’est sans doute un peu réducteur mais on sent comme un cycle assez navrant d’annonces en fanfare de nouvelles IPs, un oubli pendant une année, puis une présentation d’un titre qui propose finalement pas grand chose. For Honor, par exemple, semblait en 2015 bien parti: un univers médiéval bien construit, un système de combat visiblement profond, des joutes en multjoueur apparemment épiques… Puis voilà qu’en 2016, on assiste à la présentation d’un mi-musou mi-Dark Souls avec un gameplay visiblement pas si révolutionnaire que ça, et un univers complètement chamboulé par l’apparition inexpliquée de samouraïs et de grands vikings. La crédibilité du jeu affichée en 2015 ? Totalement envolée. J’espère me tromper Steep, même si je sens que Snow ou skate. ne sont pas bien loin. Une suite à Grow Home ? Super. Mais où sont les autres productions plus “indépendantes” ? Non mais en fait tout ça est parti d’un seul truc : j’espérais juste voir une véritable suite à l’excellent Far Cry : Blood Dragon… On m’a offert un mod fait à la pisse pour Trials. De l’enrobage je vous dit.

GD2 a

Ryuzaki57 – Sony, une pensée locale dans un salon mondial

Sony a failli à son devoir en cet E3 2016. En se braquant sur une poignée de jeux occidentaux (God of War, Days Gone, Spiderman, etc.), il casse l’union sacrée qui faisait sa force l’an dernier à toutes les latitudes et donne l’impression qu’il ne veut plus fédérer. The Last Guardian n’a que 3 minutes de trailer brouillon et Gravity Daze 2 ne sera même pas abordé (il l’avait été à Paris fin octobre 2015), la bande-annonce étant jetée comme un os à ronger sur la chaîne Playstation une fois le rideau tombé. Dans le même temps, on couvre de façon extensive Skylanders et Lego Star Wars Episode 7. Une conférence où l’on aborde plus volontiers Skylanders que Gravity Daze 2 est un FOUTAGE DE GUEULE! Le 4 the players et devenu 4 the masses, une vision réductrice du jeu vidéo qui ne prend en compte que le plus petit dénominateur commun, au détriment de l’originalité. On ne prend surtout pas de risque! Il faut que l’argent rentre, l’art et la diversité se débrouilleront pour survivre, comme d’habitude… On note l’absence des indés, d’ailleurs. Cette conférence aurait absolument dû contenir Persona 5 et NieR Automata, pour tout simplement équilibrer son discours et permettre à son hôte se présenter en vrai leader mondial, ce qu’il n’était pas ce soir-là. Microsoft a invité Platinum Games, SquareEnix et BandaiNamco sur scène, Sony s’en fiche et ne répond pas. Le constructeur japonais s’entête à voir local dans le plus grand salon international de la planète. Faute grave, il vient de diviser au moment où il faut absolument réunir.

[youtube width= »560″ height= »315″]https://www.youtube.com/watch?v=CJ_GCPaKywg[/youtube]

Vidok – God of War et le culte de la chasse

J’ai juste eu l’impression de retrouver sans cesse le même jeu en 2016. Depuis Tomb Raider et ses envies de chasse, tous les titres se sentent obligés de faire de même. Horizon a pour lui sa direction artistique époustouflante. Et c’est une nouvelle licence. God of War a son style, son concept, son passé. Un reboot ? Eh bien, faisons de la chasse. Alors oui, le jeu semble techniquement solide – le studio de Santa Monica n’est pas manchot – mais pourquoi ce virement-là ? Je redoute que ce choix devienne un nouvel eldorado pour de nombreux développeurs persuadés de tenir là ze argument de vente. Le jeu aurait pu évoluer de bien d’autres façons. Le trailer s’attardait essentiellement sur cette partie, espérons que le titre saura aller plus loin et proposer d’autres mécaniques de gameplay. Les gars de chez Sony en sont capables, qu’ils nous le prouvent.

Articles qui pourraient vous intéresser

Preview : Final Fantasy VII Remake

Preview : Final Fantasy VII Remake

Au jour où j'écris ces lignes – le 3 mars – on aurait au préalable pu enfin découvrir, savourer et poncer Final Fantasy VII Remake. Malheureusement, on attendra encore quelques semaines de plus. Mais comme Square Enix reste bon prince, il nous a enfin lâché sa démo sur le PSN. Histoire...

Noël 1996 : La PlayStation

Noël 1996 : La PlayStation

Tout est parti d’une discussion avec l’ami Mizakido. Assis à l’un des deux comptoirs de bar des Utopiales, nous nous sommes souvenus, non sans émotion, de nos consoles vendues. La dure loi de beaucoup de jeunes dans les années 90 pour espérer découvrir la nouvelle génération. La Megadrive pour...

Compte-rendu E3 2019

Compte-rendu E3 2019

L'E3 2019 est terminé depuis quelques semaines maintenant. Cela nous a permis de nous retourner et de réfléchir loin de l'effervescence des conférences, du salon et de l'actualité. Réfléchir aux moments qui nous ont marqué, aux jeux méritant d'être attendus ou encore les instants de gêne. Comme...

S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires