Les Chevaliers de Baphomet : Le Manuscrit de Voynich

Les Chevaliers de Baphomet : Le Manuscrit de Voynich

On boucle Les Chevaliers de Baphomet : Le Manuscrit de Voynich un peu perplexe : autant retrouver George et Nico pour une nouvelle aventure est toujours un plaisir, tant l’intrigue façon Aventure avec un grand A et l’humour sont toujours là, avec cette fois-ci une mise en scène plus musclée, mais on ne que rester perplexe sur différents aspects et choix de Revolution Software.

Still Life Trilogie

Still Life Trilogie

Il est certain que l’on oublie de parler de cette trilogie à cause de son inconstance qualitative : la clôture a été très décevante, de même que son prélude était tout juste moyen, bien que l’on puisse lui reconnaître des idées plutôt novatrices malgré tout. En revanche, il est dommage que l’opus d’entre-deux ait pâti de la mauvaise image des deux autres car il s’inscrit comme une véritable réussite, d’autant plus que les représentants officiant dans un esprit mature et violent n’étaient pas légion à sa sortie. A défaut de s’attarder sur son intégralité, n’hésitez pas à vous pencher sur ce premier Still Life qui vaut clairement le coup et qu’il reste très facile à trouver pour une bouchée de pain sur Steam ou autre.

Armed and Dangerous

Armed and Dangerous

Il ne faudra fort heureusement pas plus de six heures pour boucler ce qui s’avère être un bien triste pétard mouillé. Malgré les années de développement et l’équipe cachée derrière, tout le potentiel de Armed and Dangerous est noyé par un gameplay peu passionnant, pas original et surtout pas varié pour un sous. Tout démarre pourtant bien, avec la promesse d’une quête rigolote, des personnages attachants et de l’action à tous les étages pleine d’armes originales et d’ennemis sur qui les vider.

Nintendo, Xbox, mais où vont-ils ?

Nintendo, Xbox, mais où vont-ils ?

La semaine dernière, Nintendo a présenté un nouveau Nintendo Direct. Comme les précédents, il a permis à la firme de Kyoto de nous parler de son line-up à venir et de nous laisser entrevoir quelques stratégies. Car s’il semble évident que l’année 2016 est une période de transition en attendant la fameuse NX, qui attise ..

Survivance #11 : Project Zero

Survivance #11 : Project Zero

Enfermez-vous dans une pièce, seul(e), éteignez-les lumières, branchez le casque, et (re-)plongez avec nous dans le macabre univers des Survival-Horror. Une fois tous les deux mois, Mizakido et Vidok vous proposent de revenir sur un titre, dans une ambiance décontractée, pleine d’anecdotes, de tranches de vie et d’infos en tout genre. Chaque jeu sera choisi ..

Boulette Time #8 : Les lancements ratés de consoles

Boulette Time #8 : Les lancements ratés de consoles

Après un mois de juin chargé, l’équipe de Boulette Time a voulu se détendre un peu en se remémorant des événements marquants l’univers du jeu vidéo. Mais pas les plus belles réussites, au contraire même : les lancements ratés de consoles de jeux vidéo. L’équipe en a vécu pas mal, vous auditeurs et lecteurs très ..

Fahrenheit – Avis de LCed

Fahrenheit – Avis de LCed

Un développement tumultueux très médiatisé, un changement d’éditeur, une confirmation attendue après un The Nomad Soul qui avait fait son petit effet. Fahrenheit bénéficiait donc de bonnes conditions pour s’imposer, portant avec lui un bon lot de concepts proposés par un David Cage déjà très prolixe à cette époque. Les teasers, vidéos et autres images ..

Star Wars : Knights of the Old Republic

Star Wars : Knights of the Old Republic

Je pense avoir été assez explicite dans les lignes précédentes : il vous faut ce jeu un point c’est tout! Je ne vous ai même pas parlé de la durée de vie mais connaissant Bioware il n’y avait pas à s’inquiéter, plus de 30 heures de jeu pour finir la quête principale. Le temps est bien sûr un poil plus long si vous espérer finir toutes les quêtes annexes, là il faut rajouter bien 5 heures supplémentaires au compteur. D’ailleurs, je me demande si je ne vais pas le refaire en me faisant passer pour le pire des Sith. Le jeu change énormément en fonction de votre orientation maléfique ou pas. Je ne vois pas quoi rajouter d’autre à la pléthore de compliments préalablement faits. Des défauts? Désolé, je n’en ai pas trouver. Allez, en restant objectif, je pourrais éventuellement dénoncer des temps de chargements trop fréquents. Ils ne sont pas bien longs mais ils apparaissent au moindre changement de zone. Cela pourrait irriter certains joueurs mais je vous assure qu’on les oublie bien vite pour se concentrer sur ce qui nous attend dans la nouvelle salle.
Bref, vous l’aurez compris, Star Wars KOTOR est un monument du RPG, sur Xbox, et qui n’a pas à rougir face à ses concurrents nippons. Si vous ne vous l’êtes toujours pas procuré, vous êtes irrécupérables

Sudeki

Sudeki

C’est bien connu : la Xbox ne dispose pas de beaucoup de RPG dans sa ludothèque. C’est un fait avéré et l’arrivée d’un nouveau représentant du genre dessus est à chaque fois un événement. En gestation pendant plus de deux ans, Sudeki est l’un de ses rares RPG xboxistes. Aux commandes du projet se trouve ..