Syberia 2

Syberia 2

Reprenant directement les choses là où son prédécesseur l’avait laissé, ce second volet se révèle tout aussi réussi que son aîné. Si ce n’est plus. Si Syberia 2 n’apporte aucune nouveauté sur le plan technique, c’est davantage sur son approche et son atmosphère qu’il faut se pencher pour trouver amélioration. Plus d’exotisme, plus de poésie, plus d’onirisme, la machine s’emballe et on sent qu’on est passé à un niveau supérieur au récit des pérégrinations de Kate Walker qui auraient très bien pu s’achever là. Ce qui n’est à priori pas vraiment le cas

Syberia

Syberia

Un grand voyage plein d’onirisme qui n’a pas fini de marquer les esprits. Fascinant tout simplement !