Boulette Time #6 : Le Survival-Horror actuel

Boulette Time #6 : Le Survival-Horror actuel


Après des Alien Isolation, Fatal Frame V et The Evil Within qui ont remué les chaumières l’année dernière, avec l’arrivée de Resident Evil Revelations 2 et les annonces de Silent Hills et Resident Evil 7, comment ne pas s’arrêter le temps d’une émission sur le genre du Survival-Horror. Les grandes séries, l’état actuel, son penchant pour les indépendants et son avenir. Pour aborder ce sujet extrêmement vaste, sûrement trop, l’équipe s’est entourée de deux invités de marque. Deux passionnés avec qui nous avons débattu et échangé, parfois un peu trop au détriment d’une discussion sur certains jeux (au secours, on a oublié Alone in the Dark), mais qu’importe, que c’était enrichissant. Encore merci à eux !

Pour ce sixième numéro, l’équipe s’est composée de :

Participants : Elincia (Legendra.com), Jimeo (GameOn.fr), L’Ced (Archaïc.fr) et Vidok (Archaïc.fr).

Invités : Bruno Rocca (ex-rédacteur IG Magazine, Youtubeur sur la chaîne Chez Bruno, chroniqueur sur No-Life) et Bruno *Peav* Provezza (rédacteur chez Mad-Movies et co-auteur du livre « Resident Evil. Des zombies et des hommes » aux éditions Third Editions)

Pause musicale : Suite pour orchestre n°3 en ré mineur, de Jean-Sébastien Bach.

Crédits : Copernic (génériques) et Vidok (montage)

Si vous désirez proposer un sujet pour les prochains numéros et, pourquoi pas, participer en tant qu’invité, n’hésitez pas à nous écrire via boulettetime[at]archaic.fr | boulettetime[at]gameon.fr.

Bonne écoute à tous !

Articles qui pourraient vous intéresser

aRPiGi n°17 – Mai 2019

aRPiGi n°17 - Mai 2019

Bonjour à tous et à toutes, Comme régulièrement, le aRPiGi nouveau arrive avec du retard mais qu'importe : il est tout chaud et c'est bien là l'essentiel ! Peut-être moins de RPG que d'habitude dans cet épisode mais du sujet passionné tout de même puisqu'une grosse part de l'émission sera...

aRPiGi n°16 – Février 2019

aRPiGi n°16 - Février 2019

Bonjour à tous et à toutes, Un peu à la bourre, le premier aRPiGi de 2019 est enfin dans les bacs. Il y aura donc du bilan 2018, des attentes 2019, mais pas que, avec des avis bien tranchés sur du JRPG et du WRPG, voire même du JRPG travesti en WRPG (de loin), avec évidemment l'actualité du...

aRPiGi n°15 – Novembre 2018

aRPiGi n°15 - Novembre 2018

Bonjour à tous et à toutes, Après cette petite pause, involontaire, l'équipe de aRPiGi revient, mais pas plus forte qu'avant. Et non, les contraintes de Killy n'ont pas permis sa présence pour ce numéro de novembre, dont la parution a aussi été repoussée en raison des différents microbes du...

4
Poster un Commentaire

avatar
2000
2 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
MizakidoElekamiMargoth Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Elekami
Membre

Sympa ! Personnellement je trouve RE 5 et 6 bien inférieurs au 4… il y avait un choix à faire après celui-ci et il n’a pas été bien fait. Certes RE 4 commençait à plancher pas mal sur l’action, mais il y avait quand même des scènes bien flippantes (les sous-sols du château, les regenerators, la tronçonneuse…). RE 5, c’est un jeu qui veut faire dans l’action pure et dure mais sans le gameplay adapté : c’est lourd comme un vieux survival alors que les ennemis n’ont plus rien d’effrayants (des « zombies » à moto ahah). Et puis, ça copie beaucoup… Read more »

Margoth
Editor

Ah ces louanges du remake Gamecube. Je vais finir par croire qu’il n’y a que moi qui regrette la cinématique d’intro en version film série B un brin kitsch de la version Playstation. Parce que putain, qu’est-ce que cette intro m’a marqué quand j’étais gamine :-D

Elekami
Membre

« un brin kitsch », c’est un doux euphémisme ! Il y a de quoi se taper des barres en revoyant ça aujourd’hui. XD

Mizakido
Editor

Podcast très sympa, même s’il s’attarde un tantinet de trop sur les Resident Evil et l’évolution de la série Comme beaucoup l’ont dit, cette série s’est beaucoup éloignée de ses origines lentes et crispantes pour aller dans l’action pure et dure qui ne plaira évidemment pas à tous. Pour moi la notion de survival-horror (dont RE5 et 6 ne font pas parti) repose sur le fait que l’on est pas suffisamment équipé pour affronter tout le monde (munitions, soins) ce qui oblige à faire des bons choix ou tout simplement et judicieusement à fuir. Un sentiment d’infériorité face à l’horreur… Read more »