Hatsune Miku Project Diva X

Hatsune Miku Project Diva X

Un peu moins riche que les deux précédents, Hatsune Miku Project Diva X profite néanmoins d’une formule éprouvée qui ne souffre pas des ravages du temps : un gameplay endiablé, des morceaux culte et un fun garanti. Si le nouveau système de progression fait des choix qui ne plairont pas forcément, il apporte néanmoins une durée de vie accrue. Jamais deux sans trois, c’est encore une bonne pioche pour les fans de la Diva virtuelle sur PSVita

TGS 2015 – Une journée dans l’enfer paradisiaque

TGS 2015 – Une journée dans l’enfer paradisiaque

En ce jour célébrant le jeu vidéo japonais, je ne peux que constater combien le paysage vidéoludique de l’archipel a changé : toutes les publicités croisées jusqu’à l’entrée du salon concernent des jeux smartphone. Aucune trace de jeux consoles, sinon sur les écran de la ligne Chuô, qui passent des pubs Mario Maker et Tokyo ..

Hatsune Miku Project Diva F

Hatsune Miku Project Diva F

La star virtuelle Hatsune Miku fait une entrée remarquable dans nos contrées avec un jeu musical riche, terriblement accrocheur et sublime en tous points

Bilan de l’année 2013 [Lolita]

Bilan de l’année 2013 [Lolita]

2013, l’année des FLOP ! Ma plus grosse déception en cette année 2013, reste l’opéra The End. Je ne reviendrais pas dans les détails sur les raisons de cette déception car je l’ai déjà abordé de façon approfondie dans mon article. Vient ensuite une promesse avortée dans l’œuf, j’ai nommé Beyond two Souls ! Si ..

Opera – The End – Hatsune Miku

Opera – The End – Hatsune Miku

Se tenait le 12, 13 et 14 novembre 2013, au Châtelet, Théâtre Musical de Paris, en exclusivité Européenne, l’opéra The End. Bien sûr, Archaic, en la présence de Lolita, se devait d’y être ! Pour ceux qui ont bonne mémoire, je vous en avais déjà parlé dans mon compte-rendu de la Japan-Expo. Pour les amnésiques ..

Hatsune Miku : Project Diva f

Hatsune Miku : Project Diva f

Il y a à la fois si peu et tant de choses à dire sur Project Diva F. Extrêmement généreux dans son contenu et dans son ambiance acidulée parfaitement japonaise, il représente un peu toute la folie japonaise. Des vocaloid, de la Pop, des vêtements de lolicons, en bref, un univers n’attirant pas forcément le joueur européen moyen. Pourtant, parmi les jeux musicaux du moment, la série de SEGA se pose là comme un modèle. A la fois accessible et exigeante, elle constitue un véritable voyage dans ce monde étonnant des vocaloids