Final Fantasy VII Remake

Final Fantasy VII Remake

Aux termes de soixante-dix à quatre vingts heures de jeu, difficile de ne pas sortir de cette aventure indemne. Fruit de plusieurs années de travail intensif, Final Fantasy VII Remake est le résultat d’un amour immodéré pour l’oeuvre de base, que ce soit par les fans – qui ont semble-t-il fait suffisamment pression pour l’avoir – et par les développeurs – qui ont respecté le matériau de base plus que de raison. Plus encore que la réalisation, FFVII Remake bouleverse dans ses personnages tellement travaillés, dans son univers qui s’annonce modifié et dans sa bande son absolument grandiose. Cette première partie est désormais entre nos mains. La controversée dernière heure de jeu ne nous fera certainement pas tous et toutes attendre la suite de la même façon. Square Enix s’est donnée les armes pour affronter à la fois les nostalgiques et les nouveaux arrivants, difficile de lui reprocher au vu du résultat atteint. Ajoutons à cela un système de combat à la pointe et un scénario d’une tristesse et d’une mélancolie à la fois fascinantes et difficiles à quitter, Final Fantasy VII Remake s’octroie une place de choix parmi les meilleurs RPG du support

Final Fantasy VII : Advent Children

Final Fantasy VII : Advent Children

Conception : Square Enix Distribution : Sony Computer Entertainment Format : Blu-Ray, DVD, UMD Durée : Normale -> 1h40 | Complete -> 2h06 Avant-première japonaise de FFVII AC : 8 septembre 2005 Sortie américaine de FFVII AC édtion DVD : 13 septembre 2005 Sortie japonaise de FFVII AC édition UMD : 14 septembre 2005 Sortie ..

Final Fantasy VII

Final Fantasy VII

Final Fantasy VII jouit d’une qualité excellente dans des domaines majeurs (histoire, bande-son, et surtout gameplay). On pourra lui reprocher certains manquements… Mais il ne s’agit là que de pacotilles à côté de l’expérience enivrante qu’il propose. Ce sont peut-être aussi ses imperfections qui le rendent si attachant. S’il a moins bien vieilli dans la forme que les Final Fantasy VIII et IX, et s’il n’égale probablement pas son illustre prédécesseur, il s’impose tout de même comme une figure incontournable du RPG !