Bilan de l’année 2015 [Margoth]

Bilan de l’année 2015 [Margoth]

Je revois mon bilan de l’année dernière et je me dis que les choses n’ont pas beaucoup changé finalement. Dans ma vie personnelle est survenu un déménagement inattendu qui m’a valu une petite période sans internet. Et les divers cafouillages de mon opérateur ont fait que cette période s’est allongée plus que prévu. A partir ..

Child of Light

Child of Light

Plus que d’imiter le JRPG, Child of Light en sort du cadre et définit sa propre voie. L’excellence graphique et musicale, couplée à l’écriture intelligente et au gameplay original en fait un trésor à chérir pour les générations futures

Child of Light

Child of Light

Qu’il en soit bien clair : Child of Light n’est ni inventif, ni intelligent. Il aura beau poser des concepts aussi bien artistiques qu’en terme de gameplay qui font véritablement rêver, il s’avère au final qu’il n’arrive en rien à les développer de manière convaincante, avec personnalité et substance, pour un résultat maladroit dans un désir de condensé pour correspondre à l’étiquette indie qu’il se plaît à donner. La seule chose qui arrive à le sauver reste son part-pris esthétique vraiment enchanteur et aurait pu l’être de tout son long si l’ennui ne venait pas pointer (rapidement) le bout de son nez. Et celui-ci est tel que la durée de vie pourtant courte nous semble bien trop longue, à la limite du pénible. Un coup d’épée dans l’eau en somme

L’Indépendant #3

L’Indépendant #3

Bienvenue à vous, imprudents lecteurs, dans l’Indépendant, le petit supplément d’Archaïc ! Juin arrive, et avec lui ce troisième numéro de l’Indépendant. Vous y trouverez un Mizakido fidèle au poste avec ses jeux bizarres, et peut-être même du jeu indé français si Ced arrive à boucler sa critique à temps pour le bouclage. Pour ma ..