Bilan de l’année 2014 [Elekami]

Faire un bilan est toujours compliqué pour moi et ma mémoire chronologique parfois un peu défaillante. Forcément, quand on croit avoir joué à un jeu en avril alors qu’en fait c’était peut-être en octobre de l’année d’avant, ça ne facilite pas les chose. De ce fait, je ne vais prendre en compte que ce dont je suis certain, et promis… pour 2015, je note tout !

 

The Evil WithinMon top des jeux 2014

J’achète rarement plus de trois jeux neufs par an. Déjà parce que c’est cher et qu’il y en a rarement plus qui m’intéressent au point de sortir le prix fort. 2014 n’a quasiment pas dérogé à la règle, et je me suis donc essentiellement concentré sur trois jeux qui, comme le hasard fait bien les choses, m’ont globalement rendu satisfait. Si je devais retenir un jeu sorti durant l’année, ce serait Dragon Age : Inquisition, sans doute le RPG de l’année. Vaste et complet, il nous fait sans souci oublier la boulette du second opus. Si je lui préfère Origins, aka le meilleur RPG occidental pour moi, il faut bien admettre que ce troisième opus est un excellent cru et ne déçoit guère malgré ses grandes ambitions. S’il a évidemment quelques défauts, comme des quêtes annexes peu développées et souvent bien répétitives, il n’en reste pas moins un jeu globalement très agréable. Vient ensuite un titre que j’attendais tout particulièrement, The Evil Within. Si ce n’est finalement pas le survival-horror de la décennie, il remplit parfaitement son cahier des charges et enterre sans trop de problème les derniers opus d’une certaine série de Capcom. On sent tout de même des emprunts à Resident Evil 4 très présents tout au long du jeu, ce qui n’est pas pour me déplaire (vu qu’il s’agit de l’un de mes jeux vidéo préférés) mais on pourrait regretter un certain manque d’identité. Mon top 3 se termine par South Park : Le Bâton de la Vérité, excellente surprise. Un jeu de rôle à la forme rafraichissante, même si j’ai trouvé l’ensemble assez vite répétitif à cause d’un gameplay un poil redondant… la durée de vie, d’à peine 15 heures, est donc bien adaptée, on aurait risqué l’overdose autrement. M’enfin, ça reste une bonne tranche de rigolade comme on dit. J’ai aussi pu tâter Far Cry 4, que j’apprécie beaucoup, mais je n’y ai pas assez joué pour l’inclure dans mon top.

1. Dragon Age : Inquisition

2. The Evil Within

3. South Park : Le Bâton de la Vérité

 

Bannière Flops 2014

FIFA15Mon flop des jeux 2014

Comme j’achète rarement un nouveau jeu qui risque de me décevoir, difficile d’établir un classement des flops de cette année. Mais, même si ça peut paraitre « sévère » dans une certaine mesure dans le sens où ce n’est pas forcément un mauvais jeu, je me sens obligé de sanctionner FIFA15. J’avais déjà « boycotté » la précédente édition, l’avantage étant qu’avec les jeux de foot j’ai toujours quelqu’un dans mon entourage qui a acheté la dernière édition, me permettant de squatter chez lui, suffisamment pour me forger mon propre avis. Et ici, je suis déçu de constater que la série, au lieu même de stagner, connait une régression inquiétante par rapport au 13. Je ne suis pas convaincu par la tournure que prend le gameplay en général : je trouve cette version affreusement molle, les frappes ont moins d’impact, les dribbles sont moins plaisants, et malgré un effort louable sur le plan tactique (ce qui est prometteur pour le long terme, assurément), j’ai du mal à prendre du plaisir sur cette version contrairement au 13 sur lequel je pouvais – et peux encore – passer des après-midi entières. En plus de ça, les gardiens sont encore moins cohérents qu’avant… une tare de plus en plus évidente dans les jeux de football. J’espère qu’il y aura une vraie remise en cause pour le 16, car de l’autre côté, le concurrent de Konami se met à sérieusement remonter la pente… Passée cette déception, je mets à côté deux jeux qui auraient pu être sympathiques et qui se sont transformés en véritables purges : Yaiba Ninja Gaiden Z, et Murdered : Soul Suspect, essayés, sans plus vu la qualité. Mais comme j’en attendais moins, la déception est forcément moins grande… A part ça, j’ai joué un peu à Watch_Dogs qui ne m’a pas franchement emballé. Mais je m’attendais à un pétard mouillé à peu près dès le départ du buzz, donc… Toutefois, j’attribue un « flop général » à Ubisoft, qui semble ne plus recruter de bêta-testeurs : son trio Watch_Dogs / Assassin’s Creed Unity / Far Cry 4 est bardé de bugs assez indécents. Avant de sortir un jeu, on le teste à fond !

1. FIFA15

2. Yaiba Ninja Gaiden Z

3. Murdered : Soul Suspect

 

Bannière Joués 2014

The King of Fighters XIIIJoués en 2014

M’étant remis aux jeux de combat et plus particulièrement à la série des The King of Fighters par le biais de l’indémodable Dreamcast, il me fallait trouver le XIII, que je n’avais pas encore touché. Je ne suis nullement déçu, tant il fait figure de mélange parfait de ce qui fonctionne bien dans la série : des combats en équipe toujours sympas, un casting complet et plutôt varié, des modes de jeu nombreux… bref, ce qu’on demande à un jeu de combat digne de ce nom. En outre, une 2D très jolie, et le retour de combattants importants, notamment de la fameuse Mai Shiranui que j’avais pour habitude d’utiliser sur les versions 98, 99 ou 2002. Du plaisir donc. Faisons ensuite une liste des jeux « déjà faits par le passé mais recommencés juste par envie » pendant l’année : Banjo-Kazzoie, Star Ocean, Star Ocean : The Second Story, Kingdoms of Amalur : Reckoning, ou encore l’éternel The Legend of Zelda : Majora’s Mask, irremplaçable dans mon coeur de joueur. A côté de ça, j’ai eu l’occasion de faire Kirby’s Adventure sur Gameboy, court mais cool. Terminé aussi, Rage, un FPS de qualité signé idSoftware dont une critique de ma part arrivera sans doute prochainement sur Archaïc. J’ai aussi beaucoup joué à Sonic & Sega All-Stars Racing et Transformed, qui me plaisent vraiment et que je ne trouve pas foncièrement inférieurs à Mario Kart en général (hormis MK DS). Avec étrangement une préférence pour le premier contrairement à la majorité des critiques et joueurs, le second cité passant moins bien sur PC pour la jouabilité…

Blades of TimeAu rayon des jeux entamés, je ne pourrais pas tout citer, commençant toujours un nombre incalculable de jeux pour en terminer à peine 5% à l’arrivée… Je vais donc vous parler de ceux sur lequel j’ai assez avancé pour prétendre les terminer cette année. Tout d’abord, le mésestimé Blades of Time, suite du très peu apprécié (plutôt à juste titre pour le coup) X-Blades. Il s’est fait lynché sans vergogne par la presse et j’avoue que je trouve ça assez peu justifié : ok, le jeu n’est pas un foudre de guerre, ce n’est ni Tomb Raider ni Bayonetta, mais il faut remettre les choses dans leur contexte, en l’occurrence celui d’un jeu fait par un petit studio doté de peu de moyens et vendu à petit prix. Pourquoi vouloir ainsi descendre un petit jeu qui ne se présente que comme un défouloir sans prise de tête ? Car malgré tout, il remplit bien son rôle. Il y a des problèmes techniques, mais Ayumi (notre chasseuse de trésors en tenue toujours très courte) est largement jouable, cartonner les ennemis n’est pas déplaisant loin de là et propose un peu de variété avec le système de Time Rewind. Et ce n’est pas si moche qu’on veut nous le dire. Un jeu sans prétention, pour lequel je ferai probablement une critique sur Archaïc histoire de contrebalancer avec les mauvaises critiques qu’il a reçu. Ensuite, je vais citer Pier Solar and the Great Architects HD, que j’attendais particulièrement et que je compte bien achever, même si actuellement il ne me donne pas entière satisfaction…

Sonic & Sega All-Stars RacingJ’espère également pouvoir passer un peu de temps sur Anno 1701 et Anno 2070 que j’ai achetés en fin d’année. Pourquoi pas de même avancer sur Trine 2, magnifique et plaisant, même s’il m’a un peu ennuyé sur la longue (comme beaucoup de jeux du genre, malheureusement). J’avais aussi commencé Paper Mario, le premier sur Nintendo 64, et Princess Waltz (ce sera le jeu original de mon bilan…), un H-RPG. Pas assez RPG et pas assez eroge, il a un peu le fessier entre deux chaises et comme les visuals novels ont tendance à vite me gonfler, je ne sais pas si j’irai au bout de celui-là. Enfin, un jeu que j’ai commencé il y a peu (mais dont je ne suis encore qu’au début !) est Outlast qui, pour l’instant, me surprend vraiment agréablement… Un pur survival-horror, voilà qui fait du bien ! Un jeu que je tâcherai de terminer en ce début d’année 2015. Ah et j’ai faillis oublier un autre jeu acheté en 2014 en fait, tellement il fut quelconque : pas assez fort pour être dans les tops mais pas assez médiocre pour figurer dans les flops, c’est Bound by Flame, un RPG occidental plein de bonnes idées mais qui a manqué d’un peu de consistance pour s’imposer comme une référence du genre. Moyens limités sans doute pour Spiders, un studio qui a tout de même du potentiel et que l’on espère revoir prochainement avec des productions plus abouties, car ils en sont capables. Bref, vous avez pu le voir, j’ai tendance à jouer à beaucoup de choses, avec une multiplicité de genres, histoire de varier les plaisirs.

1. Rage

2. The King of Fighters XIII

3. Sonic & Sega All-Stars Racing

 

Bannière Attentes 2015

The Witcher 3Attentes pour 2015

Le jeu que j’attends le plus, et ce depuis un moment, c’est Final Fantasy XV, étant un fan absolu de la série et portant d’énormes espoirs en celui-ci après la saga du XIII qui m’a vachement refroidi, il faut le dire. Cependant, je vais faire vite, je ne pense absolument pas qu’il sortira cette année, c’est pourquoi je ne vais pas m’attarder dessus ni l’inclure à mon classement (le futur me donnera tort ou raison !). L’autre jeu qui me fait le plus frémir d’impatience est donc… The Witcher 3 : Wild Hunt, me tournant maintenant davantage vers les RPG occidentaux. J’avoue qu’un monde aussi vaste et ouvert me fait un peu peur, mais vue l’excellence de la série jusqu’à maintenant, la qualité d’écriture et graphique promise par celui-ci, je ne peux que l’attendre comme il se doit. Une bonne occasion de se prendre une Xbox One, en somme, sur laquelle suivront Quantum Break, et, pourquoi pas, la présentation en bonne et due forme d’un nouveau Gears of War (un vrai cette fois), étant donné que j’adule la trilogie. Un autre titre à surveiller de très près, du fait que j’ai beaucoup apprécié le précédent volet, s’agit de Rise of the Tomb Raider, en espérant que celui-ci trouve un équilibre parfait entre le reboot et les autres épisodes de la série (aussi bien au niveau du gameplay que du physique de Lara, nous sommes d’accord). Et j’aimerai bien attendre Silent Hills, mais encore faudrait-il qu’il soit annoncé sur le machine de Microsoft…

Dead or Alive 5 Last RoundUn jeu que je prendrais surement mais pas en neuf, c’est Dead or Alive 5 : Last Round. N’ayant que le jeu de base, cette nouvelle version m’intéresse bien, avec pas mal de nouveaux persos jouables dont certain(e)s qui m’intéressent déjà. A voir donc quand il ne sera pas trop cher. Le reste sera conditionné par une question simple en apparence : acheter ou non la WiiU ? Vu qu’elle baisse de prix, qu’il commence à y avoir des jeux de plus en plus intéressants, je pense que je vais finir par la prendre… Elle fera office de bon complément à la Xbox One. Il y a quelques jeux déjà sortis dessus qui me tentent bien (Bayonetta 2, The Wonderful 101, Super Smash Bros. for WiiU ou même Hyrule Warriors dans une moindre mesure) mais surtout deux dont j’attends énormément : Xenoblade Chronicles X et surtout, le nouveau The Legend of Zelda… je ne sais pas si ce dernier sortira cette année, selon Nintendo oui, mais en tout cas, j’espère qu’il saura renouer avec l’excellence qui caractérisait la saga jusqu’à Twilight Princess (que j’inclus, même s’il n’est pas parfait non plus). Pas que ceux sortis entre-temps soient spécialement mauvais – à part la sale blague Spirit Tracks – mais ils étaient « juste très bons » et pour moi, un jeu de cette série mythique, ça doit être encore plus que ça ! Il faut de l’exigence pour cet opus et j’espère qu’il saura y répondre. Sur PC, j’essayerai peut-être Divinity : Original Sin, sorti il y a quelques mois, qui m’intéresse. A faire aussi : Lightning Returns – Final Fantasy XIII, sur lequel j’avais fait une croix cette année, encore sous le choc de la toute relative médiocrité – d’après mon humble avis – du XIII-2. Dans ma grande bonté et parce qu’il se trouve désormais fort heureusement à petit prix, nul doute que je lui laisserai une chance un an après sa sortie. Et même que je le lancerai sans faire preuve de trop de mauvaise foi.

Xenoblade Chronicles XEt puis, niveau consoles, j’espère enfin « l’envolée » (c’est très lyrique oui) de la nouvelle génération. On peut légitimement considérer 2014 comme une année de transition, auquel cas, 2015 devra faire office de confirmation. Les joueurs – dont je fais partie – attendent des arguments, des vrais, pour mettre la main au portefeuille. Force est d’admettre qu’actuellement, les exclusivités pour Playstation 4 et Xbox One ne courent pas les rues. Le planning de sorties cette année s’annonce passionnant, avec probablement quelques surprises… Si les blockbusters attendus ont la qualité escomptée et que d’autres jeux de qualité viennent se greffer à l’ensemble, ça peut donner une année riche, un peu plus que 2014 à mon avis. Pour terminer, au niveau des « fantasmes » de jeux que je souhaiterai voir annoncés en 2015 : un nouveau Star Ocean de salon, ou Valkyrie Profile 3 : Hrist (on compte sur toi Tri-Ace… mais ça me semble effectivement bien compliqué vu la situation actuelle), et pourquoi pas un petit Dead or Alive Xtreme 3 que pas mal de fans demandent de plus en plus (avec une libre exploration de l’île en prime, s’il vous plait), ou, un peu plus fou, un nouveau Dissidia Final Fantasy… Oh et tiens, Shenmue III… Ah non c’est vrai, on a dit qu’on arrêtait les mauvaises plaisanteries avec ça, désolé.

1. The Witcher 3 : Wild Hunt

2. The Legend of Zelda WiiU

3. Rise of the Tomb Raider

 

Bannière Actu 2014/2015

Final Fantasy Type-0 HDRegard sur l’actualité 2014/2015

Le choix des images pour la bannière de cette rubrique n’est nullement anodin : des jeux qui font l’actu sans forcément être les plus actuels. Grand Theft Auto V sur nouvelle génération, The Legend of Zelda : Majora’s Mask 3D, Tomb Raider : Definitive Edition… Liste non-exhaustive à laquelle peuvent venir s’ajouter Final Fantasy Type-0 HD, The Last of Us PS4, Dead or Alive 5 Last Round, et sans doute bien d’autres… Nous sommes à l’heure de l’avènement des remakes et rééditions de toutes sortes. Un jeu sur portable a eu du succès ? Hop, on le met sur les dernières consoles de salon en HD (Resident Evil Revelations). Les fans demandent le retour d’un ancienne gloire ? Hop, quelques améliorations et ça ressort sur les dernières machines (Final Fantasy X/X-2 Remastered). Il est en somme étrange de constater qu’apparemment, de façon globale, le jeu le plus attendu par les utilisateurs 3DS semble être un remake. Personnellement, si ça peut permettre aux plus jeunes – ou à ceux qui sont passés à côté à l’époque – de découvrir des classiques du jeu vidéo, pourquoi pas, je trouve ça chouette. Ou encore de mettre en lumière un vieux jeu guère connu, à l’instar de Pier Solar and the Great Architects, jeu que peu de personnes avaient pu tester à l’origine. Mais, à titre purement personnel, j’ai du mal à trépigner d’impatience pour la venue d’une réédition d’un titre déjà fait, quand bien même lorsqu’il s’agit de mon préféré ; et Ôkami HD peut en témoigner.

Final Fantasy X/X-2 Remastered HDLa qualité de ces remakes diverge, allant parfois de la simple application d’un filtre HD à une refonte plus profonde des graphismes (The Legend of Zelda : The Wind Waker HD est, à ce titre, très réussi) avec des bonus inédits pour la nouvelle version. Bon, évidemment, l’actualité n’est pas faite que de ça non plus et heureusement, même si cette tendance ne fait que s’accentuer au fur et à mesure, et 2014 l’a amplement démontré. Il y a une autre chose que je dois « dénoncer », même si j’ai un peu de mal à lui donner un nom. Le « fast-food gaming » peut-être ? Je ne sais pas si c’est le terme le plus adapté, mais ça sonne bien. Bref, j’ai déjà visé Ubisoft plus haut dans ce bilan. Tenir une telle régularité dans la sortie de ses séries phares, c’est louable, mais la qualité ne devrait-elle pas primer sur la quantité, comme on dit ? Certes, Assassin’s Creed Unity est probablement loin d’être un mauvais jeu mais n’empêche que, tout comme de nombreuses autres sorties signées Ubisoft ou Electronic Arts, ça reste truffé de bugs par-ci par-là. J’estime qu’au prix de vente des jeux neufs, ces derniers devraient être testés et corrigés au maximum, de façon à ne rien laisser passer dans la mesure du possible. Les jeux ont beau être de plus en plus complexes, c’est malgré tout assez lâche d’en sortir certains à la va-vite pour faire du chiffre en se réfugiant derrière le fait que de toute façon, il suffira d’envoyer des patchs et des mises à jour sur internet pour corriger ce qu’il faut. Devoir faire d’innombrables Màj pour pouvoir jouer convenablement à un jeu vidéo, c’est fortement pénible. Tout comme devoir acheter des DLC pour avoir un jeu en entier.

Metal Gear Solid V : The Phantom Pain

Enfin, une tendance qui fait fureur dans le monde du jeu vidéo : les open-worlds. Dorénavant, c’est presque indispensable. Les jeux non-ouverts seront bientôt has been. Cela se généralise à vitesse grand V, un peu comme l’autotune dans le rap : tu en mets parce que c’est la mode, parfois avant même de te demander si ça vaut le coup ou pas. Des mondes ouverts perfectibles, on en a vus encore cette année avec ce cher Watch_Dogs notamment. Et même les jeux de course s’y mettent de plus en plus, et ce n’est pas The Crew qui dira le contraire. A ce rythme, tous les types de jeu seront représentés sur la scène open-world… Mais quand c’est maitrisé, ça vaut le coup ! Si on devait retenir trois jeux à surveiller dans cette thématique pour les mois prochains, d’ailleurs, je vous citerai Metal Gear Solid V : The Phantom Pain, The Legend of Zelda WiiU et The Witcher 3 : Wild Hunt. Si pour le dernier cité, il s’agira surtout d’un monde immense qui se voudra cohérent et épique à parcourir, impressionnant par sa taille et sa beauté ; dans les deux premier cas il sera davantage intéressant d’observer comment les mécaniques de jeu atypiques caractéristiques de ces deux séries seront adaptées à la sauce du pur open-world. Un beau défi en somme pour les level-designers et game-designers. Si ces deux titres sont aussi attendus, c’est peut-être également parce qu’on en sait peu et qu’ils suscitent beaucoup de rêveries. C’est entre autres choses ce qui fera de leurs sorties des événements majeurs. Avant tout, les jeux vidéo, ça sert un peu à faire marcher notre imagination, non ?

 

J’espère que ce bilan vous a plu, et je vous souhaite à toutes et à tous une bonne année 2015, sur tous les plans, bien sûr.

  1. Joli bilan. Pour ma part, le fait que des termes comme « open world » deviennent une sorte d’argument sine qua non a tendance à m’exaspérer. Surtout quand le monde entier se renie en finissant par considérer qu’un jeu qui ne l’est pas, est donc un vilain jeu linéaire inacceptable. Mais c’est comme ça, le jeu vidéo s’institutionalise, comme tout.

    Bonne année 2015 à toi.

  2. Bilan sympa et surtout très varié. Rise Of The Tomb Raider, s’il reste exclusif à Microsoft sera peut-être l’élément qui me fera pencher la balance sur quelle console next-gen je possèderai dans un premier temps, d’autant plus que la nature des exclus Sony ne m’enthousiasment pas spécialement pour le moment par rapport à ce qu’il semble se profiler pour la XboxOne. Voir South Park débouler dans un bilan, surtout vu le bien que tu en dis, me rappelle d’ailleurs que c’est un de mes loupés de 2014 qui m’avais pourtant fait pas mal d’œil avant sa sortie. Le côté censure européenne sur les versions console ont dû un peu me refroidir peut-être.

    1. L’exclu Microsoft ne sera que temporaire pour Rise of the Tomb Raider ! Qui sortira aussi sur old-gen, d’ailleurs…
      La censure sur South Park n’enlève pas forcément de qualité au jeu, tellement il est délirant dans son ensemble. Après, c’est surtout la répétitivité du gameplay qui peut rebuter sur la longue (heureusement, le jeu se fait en une petite quinzaine d’heures, donc ça reste assez bien équilibré).

  3. Bilan très intéressant. Tu as en effet joué à beaucoup de choses ! Comme le souligne Margoth, c’est plutôt varié, et ça fait plaisir. Dans la bannière de tes jeux joués en 2014, quel est le titre à gauche ? Le RPG en 2D.
    Je te rejoins sur pas mal de titres et d’impressions, même si concernant Ubisoft, FarCry 4 semble plutôt bien fini par rapport aux deux autres. J’ai bien entamé Murdered : Soul Suspect, que je trouve plutôt sympa à l’inverse de toi apparemment. Qu’est-ce que tu n’as pas apprécié ? En tout cas, je ne l’attendais pas non plus, persuadé qu’il serait nul, et puis pas du tout. Sinon, c’est : Banjo-Kazooie. 😉

    1. A gauche c’est Pier Solar HD. J’y ai rejoué depuis et c’est plutôt naze, très déçu.
      A l’inverse j’attendais pas mal Murdered, du coup déçu aussi, j’ai pas vraiment accroché à l’ambiance. On est loin d’un Alan Wake par exemple, j’ai trouvé ça très « cheap ».

      1. Oh je n’avais pas du tout reconnu Pier Solar. Le lissage HD le change. O_O’ Murdered : Soul Suspect, il faut le voir comme un Sherlock Holmes, avec ses enquêtes et énigmes. On est en effet à des années-lumières d’Alan Wake. Maintenant, je trouve qu’il y a une ambiance et puis l’histoire, originale, donne envie d’en savoir plus.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.