L’Arche du Captain Blood

L’Arche du Captain Blood

Si vous n’approchez pas d’un âge qu’il convient de qualifier de canonique, sans doute ne connaissez-vous pas L’Arche du Capitaine Blood. Sorti en 1988 sur Atari ST et développé sous le label Exxos d’ERE Informatique (futur Cryo), c’est l’archétype de l’OVNI inclassable. Mélange étrange d’exploration, de diplomatie et de fumette de substances illicites, l’Arche est un jeu fort qui marque et fait toujours montre aujourd’hui d’une audace et d’une modernité étonnantes. Petit retour vers le passé

Xenosaga Episode 3 – Also Sprach Zarathustra

Xenosaga Episode 3 – Also Sprach Zarathustra

Aujourd’hui, on peut se demander où est passé cet espace d’expression et d’évasion d’une vivacité incroyable qu’a été le RPG japonais. Notre média manque sans doute d’une voix japonaise qui évoquerait la politique, la religion et la philosophie ou qui nous ferait partager le destin et les interrogations de personnages d’une grande humanité. Et tout ça en proposant un gameplay de qualité pour ne rien gâcher. Toutes ces choses, Xenosaga 3 nous les offre avec générosité. Ce jeu est un monument, d’autant plus précieux pour notre patrimoine vidéoludique qu’on semble en avoir définitivement perdu le moule

Xenosaga Episode 2 – Jenseits Von Gut und Böse

Xenosaga Episode 2 – Jenseits Von Gut und Böse

Il faudra jouer à Xenosaga 2 lorsque vous entamerez cette grande trilogie du jeu vidéo. Certes, vous allez en chier, les manettes vont voler, et vous allez parfois vous ennuyer. Mais vous assisterez aussi à de grands moments, comme les évolutions des personnages et cette fin gigantesque. Et en-dehors de son importance capitale dans le scénario, il représente, malheureusement, ce qu’aurait pu être Xenosaga avec plus de temps et de moyens. Alors que son petit frère, l’enfant prodigue, sera un vrai miracle, Xenosaga 2 n’est au final qu’un épisode sacrifié

Brothers : A Tale of Two Sons

Brothers : A Tale of Two Sons

Voilà de nouveau un jeu que j’ai fait par accident. Un « truc » de dimanche après-midi flemmard. De ceux lors desquels on lance un indé réputé pour être court car on a même la paresse de débuter quelque chose de trop long. 3 heures plus tard j’en tremblais encore. Il m’est donc apparu impossible de ne ..

The Legend of Zelda : The Wind Waker HD

The Legend of Zelda : The Wind Waker HD

L’inconvénient quand on veut donner son avis sur un remake, c’est qu’on ne sait jamais si on se cantonne à la plus-value de la nouvelle version ou critiquer simultanément l’oeuvre originale dans sa globalité. Un foutu casse-tête à vous empêcher de dormir la nuit et qui explique en partie ma longueur quelque peu abusive pour ..

Dishonored

Dishonored

Voilà une petite dizaine d’années que le FPS est à la mode sur console et autant être franc avec vous : je n’ai jamais vraiment aimé ce genre. Toutes ces armes à feu, toutes ces détonations, tout ça m’a toujours laissé de marbre, voire franchement rebuté. Quant à cette récente omniprésence de jeux militaristes qui ..

Virtue’s Last Reward

Virtue’s Last Reward

Vous n’avez pas entendu parler de Virtue’s Last Reward ? Mais si voyons, c’est la suite de Nine Hours, Nine Persons, Nine Doors… Ah, jamais entendu parler de 999 non plus ? A votre décharge, c’est vrai que le premier épisode de ce qui est entretemps devenu la série Zero Escape n’est sorti qu’aux Etats-Unis ..

Of Orcs and Men

Of Orcs and Men

Après un Game of Thrones aux avis plus que mitigés, Cyanide remet le couvert avec Of Orcs and Men, bien décidé à corriger ses erreurs. Mais comme Sylvain Sechi nous l’a révélé cette semaine, faute de temps et de ressources, le développement du jeu a été confié au jeune et petit studio parisien Spiders, le ..

Castlevania : Lords of Shadow

Castlevania : Lords of Shadow

La série des Castlevania est l’un des Grand Anciens de la culture vidéoludique. Le premier Castlevania de 1986, celui des origines, a initié un long défilé de jeux d’action qui ont mis à l’honneur les atmosphères gothiques. La série a ensuite connu un net virage en 1997 avec un Symphony of the Night qui a ..

Valkyrie Profile 2 : Silmeria

Valkyrie Profile 2 : Silmeria

Pas facile de donner naissance à un mythe… Ca fait partie des choses qui arrivent presque par accident : ça ne se décide pas mais du coup on vous attend au tournant pour la suite de votre carrière. Tri-Ace en a fait les frais avec le premier Valkyrie Profile, un jeu différent et atypique, une perle imparfaite sur laquelle souffle un vent de fraîcheur morbide et qui fait l’objet d’un véritable culte pour une partie non négligeable du public de passionnés de RPGs nippons. Le genre de jeux auquel on ne devrait pas donner de suite à la légère..

Nier

Nier

Nier est un peu le jeu que personne n’attendait. Un héros musculeux, une jeune femme à la tenue aguicheuse et au langage vulgaire, des hectolitres de sang… Les premières informations sur le dernier titre édité par Square Enix ne laissaient pas espérer autre chose qu’un Beat Them All de peu de finesse. Mais comme le résume si bien le slogan accompagnant la sortie du jeu, les apparences sont trompeuses. Il se trouve en effet que Nier est le chant du cygne de cavia, un studio connu dans un petit cercle de joueurs pour l’audace absolue d’une gemme méconnue, Drakengard. Et il se trouve que ces deux jeux partagent un certain héritage, celui de l’expérimentation et des émotions souvent intenses

Bayonetta

Bayonetta

Bayonetta est un jeu emprunt de folie, tantôt douce et tantôt furieuse. Et il ne s’agit pas ici de la démence pathologique d’un malade qui marmonne des propos incohérents, mais bien de cette aptitude si humaine à oser et à s’affranchir de la logique pour offrir… eh bien, à peu près n’importe quoi