Senran Kagura Burst Re:Newal

Senran Kagura Burst Re:Newal

Quand on (re)voit l’efficacité avec laquelle Marvelous conte son histoire d’origine et le background de ses personnages, difficile de retenir une certaine impatience vis-à-vis d’une série qui, sur la plan scénaristique, cale depuis près de 2 ans. Pas forcément si rénovateur car reprenant pêle-mêle les illustrations de la version 3DS et le gameplay comme la technique de Senran Kagura Estival Versus, ce remake a certains atouts pour plaire, même aux fans de la première heure malgré quelques déséquilibres. C’est en revanche un passage obligé pour ceux qui n’auraient jamais joué à Senran Kagura sur la portable de Nintendo. Reste à espérer que Senran Kagura 7EVEN viendra rapidement ouvrir un nouveau cycle narratif et novateur, et que le producteur Takaki en finisse avec les DLC sans fin ou autres mini-jeux à l’intérêt discutable.

Senran Kagura Peach Beach Splash

Senran Kagura Peach Beach Splash

Pari risqué de Kenichirô Takaki par son genre inattendu, Senran Kagura Peach Beach Splash réussit à faire une synthèse adorable entre le jeu de tir et la licence Senran Kagura. Malgré le caractère encore anecdotique de l’histoire, la conciliation de l’esprit libertaire de la série, du raffinement technique et d’un gameplay énergique et varié en font un TPS qui ne manque pas de fun. Reste un mode multijoueur en ligne seulement à moitié maîtrisé qui ne répond pas aux exigences du genre

Valkyrie Drive Bhikkhuni

Valkyrie Drive Bhikkhuni

Valkyrie Drive Bhikkhuni a voulu parfaire la formule Senran Kagura, mais a oublié l’essentiel : les sensations de jeu. L’attrait des mécaniques de jeu s’évapore complètement devant la facilité déconcertante des combats, et l’univers sous-utilisé n’offre pas une expérience inoubliable. Reste que le cahier des charges en matière de réalisation et de séduction est plutôt bien tenu