Sakura Taisen Atsuki Chishioni

Sakura Taisen Atsuki Chishioni

Tout n’est toutefois pas rose dans Sakura Taisen Atsuki Chishioni puisque son niveau de difficulté reste tout de même très bas, et ce jusqu’au combat final. L’aventure est linéaire et il est impossible de rater un événement capital – Oogami s’y rendant forcément tout seul le moment venu. Ceci se révèle malgré tout pratique pour les non-japonisants. Car le second point qui pourrait rebuter est la barrière de la langue. Sakura Taisen V étant le seul à avoir franchi les frontières nippones, il ne faut pas trop espérer voir les autres débouler sans crier gare. Le japonais est donc indispensable pour profiter au maximum de Sakura Taisen. A défaut, vous y verrez un jeu rafraichissant mais un peu limité. Ce qui serait, vous en conviendrez, bien dommage