Ace Attorney : Phoenix Wright

Ace Attorney : Phoenix Wright

Profitant du remake sur Nintendo DS d’une série qui s’était illustrée originellement sur Gameboy Advance, Capcom s’est décidé à tenté d’habiliter cette série si singulière, attachante et prenante dans nos contrées européennes. Ce premier volet lui offre une belle introduction agrémenté d’une affaire bonus concoctée pour l’occasion qui, même si elle n’est pas dénuée de petits défauts, s’avère indispensable pour la suite de la série. Grand bien avait pris Capcom de tenter sa chance car cette trilogie Phoenix Wright font partie des pépites que l’on se doit de posséder dans sa ludothèque DS si l’on aime les jeux d’aventure/narratif/visual novel. Malheureusement, ses bonnes volontés se sont progressivement effilochées, malgré la présence d’une petite communauté dévouée en France. On espère toujours que l’éditeur revoit sa politique à l’égard de cette saga. En attendant, la sortie de la compilation de la trilogie des trois premiers Phoenix Wright sur toutes les crèmeries de la current gen’ est une invitation plus que bienvenue pour que vous la découvriez si vous en aviez fait l’impasse à l’époque. Car même s’il existe des adaptations en anime et en manga, ces dernières s’avèrent autrement plus fades que son pendant vidéo-ludique.

Bilan de l’année 2014 [Margoth]

Bilan de l’année 2014 [Margoth]

Lorsque je repense à l’état d’esprit où je pouvais être lors de la rédaction de mes bilans précédents, il fallait admettre que les années amenaient à chaque fois son lot d’aigreur et de blasitude supplémentaire. Le jeu vidéo, j’y joue depuis mes plus jeunes années, chose que je continue à ma phase adulte. Même encore ..