Child of Light

Child of Light

Qu’il en soit bien clair : Child of Light n’est ni inventif, ni intelligent. Il aura beau poser des concepts aussi bien artistiques qu’en terme de gameplay qui font véritablement rêver, il s’avère au final qu’il n’arrive en rien à les développer de manière convaincante, avec personnalité et substance, pour un résultat maladroit dans un désir de condensé pour correspondre à l’étiquette indie qu’il se plaît à donner. La seule chose qui arrive à le sauver reste son part-pris esthétique vraiment enchanteur et aurait pu l’être de tout son long si l’ennui ne venait pas pointer (rapidement) le bout de son nez. Et celui-ci est tel que la durée de vie pourtant courte nous semble bien trop longue, à la limite du pénible. Un coup d’épée dans l’eau en somme

Comme un parfum de vanille…

Comme un parfum de vanille…

Entre jeux non finis et ressorties légèrement remaniées, notre industrie semble marcher sur la tête. Causes, conséquences et solutions (ou pas)

Rage

Rage

A défaut de révolutionner le genre, Rage constitue une expérience globalement aboutie, qui remplit plus que bien son cahier des charges. En revanche, on pourra regretter la quasi-absence de scènes véritablement épiques pour relever l’intérêt du jeu, une meilleure homogénéité de la qualité graphique, ou encore une fin digne de ce nom. Mais les fans de ce type de jeu peuvent se lancer dans Rage en étant sûrs d’avoir affaire à un très bon représentant de la catégorie

Lego Harry Potter : Années 5 à 7

Lego Harry Potter : Années 5 à 7

Sans mauvais jeu de mots, Lego Harry Potter : Années 5 à 7 est typiquement un jeu qui ne casse pas des briques. Répétitif, presque abrutissant par moments, il se dégage néanmoins quelque chose de sympathique au travers des imperfections. Et à partir de là, on se prendra au jeu de tout détruire et tout collecter jusqu’aux 100% fatidiques… Même si ce petit plaisir n’ira pas plus loin que simple jeu tampon sans prise de tête entre deux gros titres, histoire de souffler un peu

NieR Gestalt & Replicant Original Soundtrack

NieR Gestalt & Replicant Original Soundtrack

  ~ Compositions par Keiichi Okabe (MoNACA) Chants & paroles par Emiko Rebecca Evans 2 CD, 43 pistes, 02:30:09 ~ L’OST de NieR a été composée par Keiichi Okabe, de MoNACA. Les musiques se comptent au nombre de 43, dont certaines sont déclinées en plusieurs versions, et une en bonus qui n’est pas présente dans le jeu ..

Professeur Layton et l’Appel du Spectre

Professeur Layton et l’Appel du Spectre

La difficulté avec ce quatrième volet des Layton, c’est que le verdict s’avère très différent selon le point de vue où l’on se place. Si le jeu reste un excellent soft d’aventure/réflexion, un ténor dans son domaine à l’image de tous ses autres frères, Professeur Layton et l’Appel du Spectre s’avère vraiment décevant au sein-même de la série. Il montre une série qui s’essouffle dangereusement, au point qu’on en vienne à y jouer et à trouver son plaisir dans les automatismes. Ce qui en soit n’est jamais bon. Mais là où réside le pire, c’est qu’on se voit privé, nous autres pauvres Européens, du RPG bonus, London Life, qui offrait pourtant sur le papier une plus-value non négligeable et audacieuse à ce quatrième volet

Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire

Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire

La Bataille du Sanctuaire commence bien et rappelle le début de l’anime avec la fuite d’Aioros, chevalier d’or du Sagittaire, un nourrisson dans les bras, terminée par l’attaque de Shura, représentant du Capricorne. La découverte du bébé et du corps mourant d’Aioros par Mitsumada Kido se fait quant à elle dans une contrée glacière. Pourquoi ..

Shadow Warrior

Shadow Warrior

Shadow Warrior est un jeu qui apporte assurément un peu de tendresse et de poésie dans ce monde de brutes. Accessoirement, c’est le meilleur FPS de 2013. Ouais, rien que ça.

Tomb Raider – Avis de Margoth

Tomb Raider – Avis de Margoth

Tomb Raider version 2013, tout un débat qui aura de quoi diviser les foules. Reconnaissons honnêtement que Lara Croft new-look et new-gen fait les yeux doux du côté de chez Nathan Drake. Il serait néanmoins malvenu de dire pour autant que Crystal Dynamics ne fait que piocher pour mieux cracher en l’état. Non, le studio a préféré mastiquer méthodiquement afin de façonner leur propre truc. Une variante d’Uncharted en somme. Qui n’invente peut-être rien mais qui a au moins le mérite de se tailler son bout de gras intelligemment au point de jeter un sacré bout d’ombre à son modèle. Si ce n’est carrément une mandale tant il arrive à le surplomber via diverses optimisations des éléments qu’il a pu lui emprunter

Final Fantasy VIII : Musiques et dérivés

Final Fantasy VIII : Musiques et dérivés

Mais le souci qui se pose, c’est que l’exercice de l’OST est bien plus complexe qu’un support intégralement musical. Casse-gueule et se basant bien au-delà de la simple perception sonore. Certes, j’avais bien écrit sur l’OST d’Of Orcs And Men lors de la semaine spéciale qui lui était dédié. Mais l’acte avait été simplifié par ..

Final Fantasy VIII

Final Fantasy VIII

Ce huitième opus des Final Fantasy est de toute évidence une oeuvre qui divise, mais pleine d’audace, car elle tranche sur de nombreux points avec ses prédécesseurs. Vous pourrez tout à fait ne pas l’apprécier à cause de son ambiance assez particulière mais surtout de son gameplay parfois contestable, mais si vous accrochez à cette aventure singulière, vous risquez de ne plus la lâcher… Car avec ses multiples qualités et sa grande profondeur de jeu, Final Fantasy VIII risque bien de marquer votre vie de joueur. Malgré quelques défauts qui lui empêchent de viser la « perfection », il reste un chef d’oeuvre, difficile à saisir, quelques fois incompris ou renié, mais un chef d’oeuvre qui a marqué son époque et plus encore !

Boulette Time #6 : Le Survival-Horror actuel

Boulette Time #6 : Le Survival-Horror actuel

Après des Alien Isolation, Fatal Frame V et The Evil Within qui ont remué les chaumières l’année dernière, avec l’arrivée de Resident Evil Revelations 2 et les annonces de Silent Hills et Resident Evil 7, comment ne pas s’arrêter le temps d’une émission sur le genre du Survival-Horror. Les grandes séries, l’état actuel, son penchant ..