Persona 5

Persona 5

Persona 5, c’est 134 heures, autrement dit le jeu solo le plus long de ma carrière. Plus fort encore, c’est 134 heures sans une seule seconde de durée de vie artificielle, car les nombreux raccourcis prémunissent contre la perte de temps. 134 heures de jeu pleines, passionnantes, avec à chaque instant un éventail de possibilités et un rythme qui force l’admiration. Persona 5 est un JRPG comme on en voit pas tous les ans

Day Of The Tentacle Remastered

Day Of The Tentacle Remastered

En 1993, Day Of The Tentacle était une petite perle. 2016, force est de constater qu’il est toujours aussi attachant et monumental. Grâce au bon coup de polish institué par un Double Fine plein d’amour, il n’y a plus d’excuse pour que tous ceux aimant le point’n click ne s’y (re)mettent pas. Belle refonte graphique, belle mise à jour du gameplay beaucoup moins fastidieux que la monture originelle sans compter la présence de l’intégralité de Maniac Mansion (version d’antan) permettant de se targuer de l’argument de deux jeux en un. Day Of The Tentacle Remastered se révèle toujours aussi pimpant et s’accordera à tout type de profil, que ce soit le vieux fan que le joueur plus jeune désireux de défricher des reliques d’époque en occultant tous les aspects rébarbatifs de l’exercice

Tales of Berseria

Tales of Berseria

Un Tales of toujours passionnant à suivre malgré une histoire principale sans sophistication. La structure du scénario, la mise en scène, les personnages et les quêtes annexes viennent compléter l’expérience de manière efficace si bien qu’on ne compte plus les heures de jeu. Pour autant, je le mettrais un chouïa en-dessous de Tales of Zestiria ou des Xillia car son système de combat est perfectible et son exploration moins captivante

The Silver Case

The Silver Case

Par son austérité et son apparente lenteur, The Silver Case n’est assurément pas fait pour tout le monde. Il propose pourtant une ambiance singulière et un scénario complexe, percutant et passionnant, en plus de personnages vraiment excellents. Le premier jeu de Grasshopper Manufacture, véritable thriller graphique, réalisé avec les moyens du bord, reste encore aujourd’hui tout à fait à propos.

Le Manoir des Âmes perdues

Le Manoir des Âmes perdues

Sans être complètement à jeter, Le Manoir des Âmes perdues est quand même quelque peu raté.. En tant que suite, il ne propose absolument rien de nouveau, et régresse même quand on le compare à son grand frère sur Mega-CD : moins d’énigmes, moins d’exploration, moins d’audace.

Utopiales 2016 : Interview Jehanne Rousseau – The Technomancer

Utopiales 2016 : Interview Jehanne Rousseau – The Technomancer

Dans le cadre des Utopiales 2016, Jehanne Rousseau, CEO du studio français Spiders, nous a accordé, comme en 2012 et 2011, une interview. C’est ainsi au premier étage de la cité des congrés de Nantes que nous nous sommes retrouvés avec cette créatrice passionnée pendant près d’une heure. L’occasion pour nous de revenir sur The ..

Pokemon Go

Pokemon Go

Si Pokémon Go a définitivement trouvé sa place au soleil, il ne faut pas non plus lui demander la lune. Graphiquement très agréable et très addictif dans l’élevage comme dans la lutte pour la suprématie des quartiers, il comporte encore pas mal de mécaniques pénibles, injustes qui peuvent avoir raison du plaisir du jeu. Ce n’est pas un jeu auquel on peu jouer «occasionnellement», c’est un marathon qui demande logique et persévérance. Un jeu Pokémon sympa mais sans le génie et la finition des épisodes édités par Nintendo

Wario Land : Super Mario Land 3

Wario Land : Super Mario Land 3

Transition réussie pour le sous-titré Super Mario Land 3, qui passe la main à un héros et un univers alternatif qui encore aujourd’hui génial et rigolo. Fini le sauvetage des princesses donc, et place à l’argent, l’argent, l’argent, pour une aventure marquante aussi bien sur le plan de son univers que sur le genre du plateformer à proprement parler.

Utopiales 2016 : les séances spéciales

Utopiales 2016 : les séances spéciales

En dehors de la compétition internationale et des rétrospectives, les Utopiales permettent de découvrir de nombreux films ne rentrant dans aucune de ces cases, des projections parfois inédites, des curiosités que les organisateurs espèrent faire découvrir aux festivaliers. Cette année, on peut dire que tous les regards se sont portés sur la diffusion en avant-première ..

Utopiales 2016 : Les retrospectives

Utopiales 2016 : Les retrospectives

Les Utopiales, avec ses nombreuses salles de projection, sont toujours l’occasion de découvrir, ou de redécouvrir, des films d’antan avec tout le plaisir que peut apporter un grand écran et une installation sonore digne de ce nom. Cette année encore, le choix a été difficile tant la sélection des organisateurs a été pertinente et l’envie ..

Utopiales 2016 : Les courts-métrages coups de coeur

Utopiales 2016 : Les courts-métrages coups de coeur

Chaque millésime des Utopiales propose une poignée de courts métrages, aux aussi en en compétition. Là encore, un favori du public ainsi qu’une sélection du jury. Cette année encore, trois sessions ont été projetées pour le plus grand bonheur des amateurs de courts. (Cliquez le titre pour avoir accès à son trailer… Ou des infos…) ..

Utopiales 2016 : Les films en compétition

Utopiales 2016 : Les films en compétition

Chaque occurrence des Utopiales propose un panel de films en compétition. Les Utopiales sont en effet un festival avec un prix International à la clé. Cette année ont été mis en compétition les films suivants : Tous ont été vus. Une fois encore, certains étaient même présentés par leur réalisateur. On avait encore des questions, ..