Pharaoh Rebirth+

Pharaoh Rebirth+

Pharaoh Rebirth+ est une véritable petite pépite. Maitrisé du début à la fin, il propose une aventure très réussie, en plus d’être un hommage passionné à Metroid et Indiana Jones. Rigolo et joli, il sera satisfaire les personnages amatrices d’exploration.

Costume Quest

Costume Quest

Costume Quest est à bien des égards un petit jeu sympathique. Charmant dans sa narration enfantine et non dénuée d’humour, le gameplay se révèle également simple et efficace. Malheureusement, son manque de renouvellement et sa répétitivité finissent par se faire sentir et auraient été réellement préjudiciable si la durée de vie avait été plus longue. Mais vu le prix raisonnable affiché, il…

The Technomancer

The Technomancer

Ambitieux, The Technomancer l’est indubitablement, et il serait idiot de lui reprocher. En revanche, il est plus opportun de lui rappeler qu’il serait préférable de peaufiner une aventure plus courte, mieux rythmée et plus fluide plutôt que de vouloir tout faire de manière maladroite. Spiders a su développer chez les joueurs un sentiment de bienveillance, qui perdure, créant…

Accel World vs Sword Art Online Millenium Twilight

Accel World vs Sword Art Online Millenium Twilight

Sans être la révolution nécessaire pour que Sword Art Online en jeu vidéo soit digne (par exemple) du film, Accel World vs Sword Art Online corrige une partie des gros défauts accumulés ces deux dernières années. L’aspect cross-over est également réussi avec une variété de gameplay renforcée et un univers divertissant. Un jeu toujours assez peu immersif mais cette fois correct pour que les…

Plantera DX

Plantera DX

A 500 yen (soit environ 4€), Plantera a de quoi attirer les joueurs en manque de jeux de gestion. Pourtant, son manque de profondeur et l’absence de renouvellement passé les premières heures le rendent bien vite soporifique. L’idée était là mais l’ensemble se veut beaucoup trop convenu et limité

Illusion of Time

Illusion of Time

Pas grandiose, mais très sympathique, voilà comment l’on peut résumer cet Illusion of Time. Une aventure rythmée, des musiques excellentes, et un enrobage très mythologique n’arriveront pas à faire oublier une omniprésente linéarité.

Compte-rendu de l’E3 2017

Compte-rendu de l’E3 2017

L’E3 2017 s’est terminé il y a maintenant quelques jours et comme tous les ans, nous avons laissé passer quelques jours le temps de digérer ce qu’il s’y était dit et fait. Ryuzaki57 et Vidok se sont donc posés les traditionnelles questions : la meilleure conférence ? la meilleure surprise ? L’E3 2017 a-t-il apporté ..

Cyberdimension Neptunia 4 Goddess Online

Cyberdimension Neptunia 4 Goddess Online

“1 an pour ça?” est-on tenté de se dire en regardant les crédits de fin de Cyberdimension Neptunia. C’est beau, c’est agréable, mais hormis le progrès esthétique, on hérite d’un épisode qui fait le service miminum à tous les niveaux au lieu de répondre aux insuffisances chroniques causées par des années de surexploitation de la série. Un jeu qui n’est plus lui-même, doté d’un contenu largement…

I am Setsuna

I am Setsuna

Cette ambiance morose aura très certainement du mal à satisfaire tout un chacun, tout comme le rythme de progression, plutôt lent et à la trame plutôt classique. Pourtant, I am Setsuna ne fait pas de réel faux pas et revient avec bonheur aux traditions des RPG 32 bits. Un coup d’essai réussi, sans folie mais avec suffisamment d’intérêt pour connaître le fin mot de l’histoire.

MDK

MDK

MDK incarne la patte Shiny en tout point. Délirant, nerveux, maniable et grisant, il demeure encore aujourd’hui un grand classique du jeu-vidéo d’action, avec son chaos sans fausses notes, son level-design de qualité, sa terrible bande-son et son univers graphique sans pareil. En somme, un titre qui n’a pas le temps, mais qui fait les choses bien.

Senran Kagura Peach Beach Splash

Senran Kagura Peach Beach Splash

Pari risqué de Kenichirô Takaki par son genre inattendu, Senran Kagura Peach Beach Splash réussit à faire une synthèse adorable entre le jeu de tir et la licence Senran Kagura. Malgré le caractère encore anecdotique de l’histoire, la conciliation de l’esprit libertaire de la série, du raffinement technique et d’un gameplay énergique et varié en font un TPS qui ne manque pas de fun. Reste un…

Kamiko

Kamiko

Kamiko attire l’oeil. Dès son superbe écran-titre, le jeu donne immédiatement envie de dépenser les malheureux 4,50€, prix de lancement. Lancé, ses somptueux décors en pixels hypnotisent. Le premier run terminé, l’atmosphère de Kamiko pousse à améliorer son score ou à parcourir les quatre mêmes mondes aux manettes d’une autre prêtresse