PlatinumGames, le trèfle qui brille encore

PlatinumGames, le trèfle qui brille encore

On en entend de plus en plus parler. Maintenant, PlatinumGames n’est plus un inconnu aux yeux du grand public. Mis en lumière à l’E3 avec plusieurs projets dans ses cartons, le studio d’Osaka s’est déjà fait une sérieuse réputation. Spécialistes des jeux aux gameplays novateurs et décalés, les développeurs de PlatinumGames font maintenant partie des ..

L’Indépendant #9

L’Indépendant #9

C’est un petit numéro estival que nous vous réservons cette fois ci, avec pas mal de fraîcheur, de nature et de vitesse supersonique. Au menu donc : Secrets of Rætikon, Metroid-like de son état mais avec des oiseaux, Lost Constellation, un émouvant épisode à part du futur Night in The Woods, et enfin, pour les férus de vitesse, le rapide et renouvelable Race the Sun, avec un engin qui n’est pas sans rappeler le Grand Condor des Mystérieuses Cités d’Or

Dragon Quest Heroes

Dragon Quest Heroes

C’est un retour réussi pour ce Dragon Quest sur PS4. Il a tout ce qu’il faut à la fois de classicisme et de modernité pour plaire aux fans de jeux japonais au sens large. Un jeu fun et accrocheur, tellement empli de l’esprit de la série qu’il donne des frissons de nostalgie

Child of Light

Child of Light

Plus que d’imiter le JRPG, Child of Light en sort du cadre et définit sa propre voie. L’excellence graphique et musicale, couplée à l’écriture intelligente et au gameplay original en fait un trésor à chérir pour les générations futures

The Order 1886

The Order 1886

The Order 1886 laisse un goût amer dans la bouche. Visuellement époustouflant, il subjugue avec ses personnages élégants et aux caractères bien trempés. Le jeu d’acteur est, soit dit en passant, assez fabuleux.Son histoire intéresse suffisamment pour vouloir connaître la fin. Malheureusement, le studio a dû faire des concessions. Obtenir pareil rendu a un prix, celui d’être pris par la main, sans arrêt, et de ne pas avoir une once de réflexion durant les phases de jeu. L’univers mérite d’être connu mais il mérite aussi un second jeu avec désormais un gameplay bien à lui.

Hotline Miami 2 : Wrong Number

Hotline Miami 2 : Wrong Number

Plus violent, plus difficile, plus long, plus frénétique. Hotline Miami 2 : Wrong Number s’avère être une suite digne de ce nom avec de nombreux ajustements, un gameplay toujours jouissif, une bande-son sauvage et une conclusion hallucinante.

Preview : Final Fantasy XV : Episode Duscae

Preview : Final Fantasy XV : Episode Duscae

Comme à son habitude dans son histoire, Square Enix a profité d’un titre “AA” pour promouvoir son prochain Final Fantasy numéroté. Musashiden, FFVI, Blu-Ray Advent Children et maintenant Type-0 HD. L’occasion pour les joueurs de tâter un peu de la bête – et c’est le cas de le dire – plusieurs mois avant sa sortie. ..

Shadow Warrior

Shadow Warrior

Shadow Warrior est un jeu qui apporte assurément un peu de tendresse et de poésie dans ce monde de brutes. Accessoirement, c’est le meilleur FPS de 2013. Ouais, rien que ça.

Boulette Time #6 : Le Survival-Horror actuel

Boulette Time #6 : Le Survival-Horror actuel

Après des Alien Isolation, Fatal Frame V et The Evil Within qui ont remué les chaumières l’année dernière, avec l’arrivée de Resident Evil Revelations 2 et les annonces de Silent Hills et Resident Evil 7, comment ne pas s’arrêter le temps d’une émission sur le genre du Survival-Horror. Les grandes séries, l’état actuel, son penchant ..

L’Indépendant #6

L’Indépendant #6

Voilà le début du second mois de cette année 2015, une date plutôt importante pour le petit supplément d’Archaïc puisqu’il s’agit de son premier anniversaire! Pas question cependant, comme pour le redesign du site en général, de changer la formule : des avis éclairs par des gens éclairés, une mise en page qui semble convenir à tout le monde, mais toujours cette volonté de vous faire découvrir, ou redécouvrir, de petites perles provenant du vaste monde du jeu-vidéo indépendant. Pour ce numéro, un petit peu de changement tout de même, puisque se cache entre ses lignes un avis pour une fois négatif, mais parfaitement argumenté. Il sera facile à débusquer, parmi la petite sélection du mois, avec des titres pour tous les goûts : du portatif Murasaki Baby, le spatial The Swapper, le végétal Botanicula, le déprimant LIMBO et enfin, le sportif Lethal League

L’Indépendant #5

L’Indépendant #5

Si Archaïc s’est habillé d’une nouvelle peau très colorée et plus dynamique, il n’est pas encore question pour ses principales rubriques comme l’Indépendant de refaire la roue et se repenser, pour finalement parler non plus de jeux indépendants, mais de nouveaux moyens de se faire de l’argent sur internet à moindre frais. Nous laisserons cela aux spammeurs en tout genre pour rester dans notre coeur de métier, à savoir causer de jeux vidéo estampillés indépendants. Pour cette édition, certes un peu en décalage, nous vous proposons moult genres et ambiances, pour petits et grands, avec le mignon The Last Tinker, le mystérieux Lifeless Planet, le duo hexagonal Hexcells / Hexcells Plus et de l’étrange Hohokum

DriveClub

DriveClub

DriveClub se parcourt le sourire aux lèvres les premières soirées, pour finalement offrir une conduite insupportable où la moindre erreur – souvent provoquée par l’IA – oblige à tout recommencer. Très classique dans sa progression et finalement assez maigre en options et customisations, DriveClub étonne. Après tant de mois de gestations supplémentaires, comment peut-il paraître si archaïque et convenu. Les fans d’arcade apprécieront mais le déserteront une fois les conduites en drift quasiment obligatoires. Les pro-simu le laisseront sur le bas côté dès le démarrage. Il en résulte un petit jeu de bac de soldes, bien loin de son statut de blockbuster proclamé par la communication Playstation