Zendoku

Zendoku

Zendoku se veut donc étonnamment complet et finalement plus intéressant que la plupart de ses concurrents. De par son ambiance manga et son design tout à fait original, il se distingue forcément des autres sur les rayonnages. En solo, il se pourrait que vous vous en lassiez mais à plusieurs, le plaisir est réellement présent à deux. Probablement le titre de Sudoku le plus intéressant de la Nintendo DS

Mojib-Ribbon

Mojib-Ribbon

Mojib-Ribbon reprend la simplicité d’un Vib-Ribbon avec un gameplay très accessible et plaisant à jouer à la fois, en y ajoutant quelques menus changements et surtout l’esthétisme d’une peinture à la couleur diluée. Doté d’un univers sympathique et de bonnes musiques, le titre est malheureusement entaché par une facilité de progression assez déconcertante. Vite fini, on pourra revenir dessus pour arrondir les scores, ou juste par la petite envie, comme ça, de donner un coup de pinceau et rapper en yaourt.

Ridge Racer DS

Ridge Racer DS

C’est la larme à l’œil que l’on regarde la version PSP de Ridge Racer, bien plus belle et speed. Car notre version n’étant ni somptueuse ni rapide (un comble déjà), nous misions tout sur le tactile qui se révèle au final inutile. Bref, Ridge Racer DS est une déception pour les fans des précédents dont je faisais partie puisqu’il s’agit d’un portage raté de l’excellente mouture N64. Les fans de course peuvent éventuellement se rabattre sur RRDS s’ils veulent absolument un jeu du genre mais, dans un autre registre, il est préférable de se contenter de Mario Kart DS

Condemned

Condemned

Condemned Criminal Origins est le meilleur jeu du lancement de la console de Microsoft, à mon avis, ou, à défaut de l’être pour d’autres, il se présente comme l’une des meilleures surprises de 2005 et de ces dernières années. A la fois beau, passionnant et surtout disposant d’une ambiance unique et anthologique, il est à acheter impérativement. Je tiens tout de même à prévenir les âmes sensibles qu’il faut par moment avoir les nerfs bien accrochés pour avancer tellement l’ambiance est oppressante. Les scènes chocs se succèdent assez fréquemment et les ennemis vous surprendront plus d’une fois. Si vous avez les tripes de vous lancer dans l’enfer du soft, vous vivrez une aventure incroyable que vous n’êtes pas près d’oublier, en ouverture à celle proposée dans Condemned 2 Bloodshot