Nights of Azure

Nights of Azure

Si Nights of Azure est indubitablement une incursion intéressante de Gust dans le monde de l’action-RPG, son manque d’intensité général le pénalise grandement face aux ténors du genre. La direction artistique comme musicale reste cependant très efficace et le jeu a ses très bons moments, aux rangs desquels sa fin en apothéose

Dirge of Cerberus

Dirge of Cerberus

Le fan de Final Fantasy VII se doit de se lancer dans Dirge of Cerberus. Le fan service fonctionne à merveille. Le jeu apporte réellement un autre regard sur les événements pour la plupart à peine abordés dans le jeu d’origine. Certains y verront peut-être juste un moyen de surfer sur la vague, pourtant, DoC était une vraie prise de risque pour Square. Car sous ses airs de beat’em all, se cache un titre ambitieux, à la réalisation plutôt léchée pour la console, creusant un pan de l’histoire pas forcément simple à aborder.

Sword Art Online Lost Song

Sword Art Online Lost Song

Rendez-vous manqué pour cette deuxième adaptation de Sword Art Online en jeu vidéo. Techniquement perfectible malgré le soin apporté aux personnages, il perd de surcroît les qualités ludiques et narratives de sa préquelle. Un divertissement assez amer pour les fans de la série

Dragon Quest Heroes

Dragon Quest Heroes

C’est un retour réussi pour ce Dragon Quest sur PS4. Il a tout ce qu’il faut à la fois de classicisme et de modernité pour plaire aux fans de jeux japonais au sens large. Un jeu fun et accrocheur, tellement empli de l’esprit de la série qu’il donne des frissons de nostalgie

Preview : Final Fantasy XV : Episode Duscae

Preview : Final Fantasy XV : Episode Duscae

Comme à son habitude dans son histoire, Square Enix a profité d’un titre “AA” pour promouvoir son prochain Final Fantasy numéroté. Musashiden, FFVI, Blu-Ray Advent Children et maintenant Type-0 HD. L’occasion pour les joueurs de tâter un peu de la bête – et c’est le cas de le dire – plusieurs mois avant sa sortie. ..

Bound by Flame

Bound by Flame

Est née en France une évidente complicité entre l’éditeur Focus et le développeur Spiders. Des portages alimentaires des Sherlock Holmes en passant par les créations originales telles que Faery : Legends of Avalon ou Mars War Logs, sans oublier les sous-traitances telles qu’Of Orcs and Men, cette complicité, pourtant récente, a déjà su traverser un ..

Parasite Eve

Parasite Eve

Resident Evil a imposé de nouveaux standards de qualité dans le monde du jeu vidéo console, avec ses somptueux graphismes, alliant pré-calculé et 3D de façon quasi inédite, son ambiance horrifique prenante et sa bande son à vous glacer le sang. Dans sa volonté de se diversifier, Squaresoft décide de fusionner son genre de prédilection, ..

Mars War Logs

Mars War Logs

Avant de s’appeler ainsi, Mars War Logs s’appelait juste Mars. Ambitieux RPG du jeune studio Spiders, le titre n’a jamais pu trouver éditeur et encore moins les fonds nécessaires. Son univers atypique, ses choix de game design tranchés et son ambiance horrifique n’ont pas conquis le public professionnel, à défaut de celui des joueurs. Cet ..

Gargoyle’s Quest

Gargoyle’s Quest

Finalement, que retenir de ce Gargoyle’s Quest ? Tout d’abord un jeu de plates-formes très solide et riche en possibilités malgré sa brutalité, ce qui n’est déjà pas rien. Ensuite un des premiers exemples de panachage « trans-genres » (sans mauvais jeu de mots) : alors que les fameux « éléments RPG » s’invitent de plus en plus souvent dans les productions contemporaines de tous poils, la chose était pour le moins atypique au début des années 1990s, une époque pendant laquelle les barrières entre les genres étaient d’une rigidité quasi-absolue. Enfin, une continuation des Ghosts’n Goblins qui a donné naissance à une suite sur NES et au mythique Demon’s Crest sur Super NES. Gargoyle’s Quest a donc laissé un sacré héritage pour un « simple » jeu sur portable. Un héritage qui mérite sans doute qu’on le (re-)découvre si on l’a zappé à l’époque ou si on est en manque de jeux de plates-formes de haute tenue.

Infinite Undiscovery

Infinite Undiscovery

Les 2 DVD d’Infinite Undiscovery ne sont pas réellement homogènes, en terme de rythme, de quantité et d’heures de jeu, mais offrent tout de même une quête qui devrait plaire aux fans du genre qui attendent impatiemment de gros titres sur leur Xbox 360. Il est néanmoins regrettable que Tri-Ace n’ait pas davantage soigné sa copie. Les bonnes idées foisonnent, mais leur mise en place est réellement décevante. Les combats contextuels si souvent mis en avant ne sont en fait rien de plus que des pétards mouillés n’amenant que très peu au gameplay. Bourré de défauts techniques, Infinite Undiscovery ne peut pas prétendre à impressionner les foules, mais constitue un bon petit divertissement, le temps d’une vingtaine d’heures de jeu, avant de s’attaquer à un gros titre

Sudeki

Sudeki

C’est bien connu : la Xbox ne dispose pas de beaucoup de RPG dans sa ludothèque. C’est un fait avéré et l’arrivée d’un nouveau représentant du genre dessus est à chaque fois un événement. En gestation pendant plus de deux ans, Sudeki est l’un de ses rares RPG xboxistes. Aux commandes du projet se trouve ..