Sword Art Online Fatal Bullet

Sword Art Online Fatal Bullet

Sorte de The Division typé anime, Sword Art Online Fatal Bullet apporte à la fois un gameplay TPS prenant et une bonne richesse de jeu comme de contenu malgré une partie multijoueur sans relief. Seulement voilà, le fan de Sword Art Online pourra être perplexe étant donné le point de vue très distant adopté par ce titre. On ira pas jusqu’à dire que le jeu est impersonnel, mais il y avait sûrement moyen de restituer mieux la passion de l’original au lieu de faire de l’originalité à tout prix. Il reste toutefois un épisode qui assume bien son style et pourra satisfaire les mordus de japanimation même sans apporter l’immersion du premier

Senran Kagura Peach Beach Splash

Senran Kagura Peach Beach Splash

Pari risqué de Kenichirô Takaki par son genre inattendu, Senran Kagura Peach Beach Splash réussit à faire une synthèse adorable entre le jeu de tir et la licence Senran Kagura. Malgré le caractère encore anecdotique de l’histoire, la conciliation de l’esprit libertaire de la série, du raffinement technique et d’un gameplay énergique et varié en font un TPS qui ne manque pas de fun. Reste un mode multijoueur en ligne seulement à moitié maîtrisé qui ne répond pas aux exigences du genre

Spec Ops : The Line

Spec Ops : The Line

Dans sa globalité, Spec Ops : The Line est un jeu solide, et évidemment de loin le meilleur de sa série. Malgré des maladresses dans son gameplay, une campagne solo très courte (un peu rattrapée par un multi correct) et des petits défauts techniques, il est tellement audacieux dans le fond qu’on ne peut que s’incliner. Une oeuvre définitivement marquante, qui chamboule l’idée pré-reçue que l’on se faisait des jeux de guerre en proposant une réflexion aussi puissante que brillante. Bravo Yager !

Le scénario de Spec Ops : The Line

Le scénario de Spec Ops : The Line

Spec Ops : The Line et son scénario ont le mérite de faire couler beaucoup d’encre sur la toile. Se démarquant des standards du jeu d’action, il a eu l’audace d’aborder la guerre sous un angle peu exploité. Géniale réflexion pour certains, branlette intellectuelle pour d’autres, il peut diviser la populace mais n’en reste pas moins ..

The Last of Us – Avis de L’Céd

The Last of Us – Avis de L’Céd

The Last of Us m’a semblé être un jeu plutôt déséquilibré. Son optique d’immersion par une technique et une psychologie des personnages très poussés est développée, dans un parti pris juste, sous l’angle de la survie et, donc, du réalisme. L’ennui est venu, pour ma part, de va-et-vient permanents entre une atmosphère toute crédible et des mécaniques dont j’ignore si elles sont inadaptées ou mal exécutées. Celles-ci donnent lieu à des incohérences régulières en terme d’expérience. Autant le dernier tiers du jeu est excellent car la formule devient beaucoup plus organique, autant les douze premières heures de jeu ne sont pas parvenues à m’emporter, et à me faire craindre pour Ellie et Joel. Une note de cynisme bienvenue vient conclure une expérience très contrastée pour ma part. Et dont je regrette qu’elle étire à ce point une formule sur une première moitié longue, mécanique, avec des ficelles qui sautent trop au yeux. Un jeu qu’il faut faire malgré tout, juste pour ce pic ultra-immersif que constitue son dernier tiers

Spec Ops : The Line

Spec Ops : The Line

Une critique pas si élogieuse, une fois n’est pas coutume, sur ce jeu qui a connu un grand succès d’estime à défaut de s’être beaucoup vendu