Grand Kingdom

Grand Kingdom

Un peu trop d’imperfections pour Grand Kingdom qui au final n’a pour lui que son système de combat, rendu très accrocheur par les nombreuses classes, la 2D soignée et une attrayante direction artistique qui fait une remarquable synthèse entre l’ancien et le monderne. Pas vraiment le hit attendu, c’est un tactical-RPG honnête bien que poussif sur bien des aspects

Trillion God of Destruction

Trillion God of Destruction

Trillion God of Destruction est un Tactical-RPG novateur aux mécaniques intéressantes et au design remarquable. Seulement voilà, il est fait pour briser le joueur par sa difficulté et ses coups durs successifs, sans donner une lueur d’espoir. Il est très possible que vous y jouiez des dizaines d’heures avec pour seule récompense un écran game over. Aurez-vous l’infinie patience? Est-on vraiment encore dans le divertissement? Chacun y répondra en son for intérieur

Fire Emblem Fates White Night Kingdom

Fire Emblem Fates White Night Kingdom

De l’extase tactique à l’extase artistique en passant par un gameplay aux petits oignons, Fire Emblem Fates est une drogue dure qui procure un plaisir immense. Approchant facilement les 200 heures si l’on veut explorer son univers de bout en bout, il se consomme longuement et lentement. Dommage cependant qu’il ait voulu jouer aux apprenti-sorciers marketing, car cela se ressent sérieusement sur la cohérence et l’intensité narrative

Lost Dimension

Lost Dimension

RPG extrêmement novateur à l’ambiance oppressante et au gameplay solide, Lost Dimension mérite vraiment que l’on s’intéresse à lui. Sa richesse tactique et son challenge relevé en font un titre de choix pour les plus stratèges, malgré un système de progression intransigeant

Valkyria Chronicles

Valkyria Chronicles

Historique dans tous les sens du terme, Valkyria Chronicles révolutionne à la fois la stratégie et le RPG. Titre absolument unique, la qualité de son gameplay n’a d’égal que l’intelligence de son déroulement et la richesse de son univers

Luminous Arc

Luminous Arc

Même si nous avons découvert bien mieux sur Nintendo DS depuis sa sortie, Luminous Arc mérite l’attention des fans du genre. Epoch a su allier une bonne réalisation à une ambiance sonore de qualité ainsi qu’à un scénario intéressant. Luminous Arc a donc tout pour vous faire craquer. Il faudra cependant passer outre le démarrage plutôt lent et le classicisme exacerbé des mécaniques

Devil Survivor 2

Devil Survivor 2

Devil Survivor 2, c’est donc un autre Devil Survivor premier du nom, à la fois plus carré au niveau du gameplay et désireux d’utiliser une formule maintenant bien rodée pour explorer d’autres thèmes en conservant une structure familière pour le joueur. Atlus n’en est pas à son coup d’essai en la matière, de la duologie Persona 2 au couple Persona 3 / Persona 4 en passant par les Devil Summoner mettant en scène Raidou Kuzunoha et les Digital Devil Saga. Et si d’autres compagnies que nous ne nommerons pas ici se complaisent dans un recyclage stérile et redondant, Devil Survivor 2 est le fruit d’une longue expérience en matière d’optimisation du travail déjà accompli précédemment. C’est une démarche qui a aussi ses travers : une suite aussi inspirée par son aîné ne pourra que difficilement l’égaler en matière de fraîcheur et d’originalité. Mais une chose est sûre, utilisée avec parcimonie, la méthode est idéale pour accoucher d’excellents jeux. Devil Survivor 2 en est une preuve supplémentaire.

Devil Survivor

Devil Survivor

Pour une série ayant si peu d’expérience en matière de T-RPG, Devil Survivor est une surprenante et incontestable réussite. Et si le jeu brille d’abord par l’atmosphère d’urgence et de tension qui va avec une ambiance de fin du monde vécue par le bas, il parvient également à faire la démonstration qu’on peut conjuguer un scénario cadré, riche et haletant avec une grande liberté de choix qui laisse au joueur beaucoup de latitude. Qui plus est, la substantifique moelle du gameplay si typique des Shin Megami Tensei se conjugue à merveille avec les mécaniques de jeu d’un RPG tactique et en profite même pour atténuer (voire faire disparaître) des défauts et des archaïsmes que la série se traîne comme des boulets depuis bien longtemps. On sent dans Devil Survivor une attention portée au moindre petit détail, le genre de soin qu’on imagine mal un grand studio consacrer à un projet mineur. Atlus le fait. Merci à eux.

Arc the Lad : Le Clan des Deimos

Arc the Lad : Le Clan des Deimos

Arc the Lad IV est un petit soft tout à fait préconisé aux fans de Tactical-RPG pour passer le temps. Malgré une bande son agréable à l’oreille, le jeu ne peut pas se relever de toutes ses tares. Les fans de la série ont du se ruer dessus et ont forcément été déçus. Quand on connaît l’excellence des premiers (surtout le deux, encore une fois), il est difficile de pardonner à Sony. Confier le développement d’un tel soft à un petit studio était une erreur. Les joueurs occasionnels peuvent éventuellement se pencher sur cet épisode pour son principe des deux destinées. Si vous pouvez vous le procurer pas cher, n’hésitez pas

Sakura Taisen Atsuki Chishioni

Sakura Taisen Atsuki Chishioni

Tout n’est toutefois pas rose dans Sakura Taisen Atsuki Chishioni puisque son niveau de difficulté reste tout de même très bas, et ce jusqu’au combat final. L’aventure est linéaire et il est impossible de rater un événement capital – Oogami s’y rendant forcément tout seul le moment venu. Ceci se révèle malgré tout pratique pour les non-japonisants. Car le second point qui pourrait rebuter est la barrière de la langue. Sakura Taisen V étant le seul à avoir franchi les frontières nippones, il ne faut pas trop espérer voir les autres débouler sans crier gare. Le japonais est donc indispensable pour profiter au maximum de Sakura Taisen. A défaut, vous y verrez un jeu rafraichissant mais un peu limité. Ce qui serait, vous en conviendrez, bien dommage