Fire Emblem Fates White Night Kingdom

Fire Emblem Fates White Night Kingdom

De l’extase tactique à l’extase artistique en passant par un gameplay aux petits oignons, Fire Emblem Fates est une drogue dure qui procure un plaisir immense. Approchant facilement les 200 heures si l’on veut explorer son univers de bout en bout, il se consomme longuement et lentement. Dommage cependant qu’il ait voulu jouer aux apprenti-sorciers marketing, car cela se ressent sérieusement sur la cohérence et l’intensité narrative