Deepak Fights Robots

Deepak Fights Robots

Deepak Fights Robots propose un gameplay finalement assez classique et ô combien efficace, mais aussi et surtout un univers psychédélique et bizarrement addictif… Enfin, pour ceux qui comprendront et qui voudront prendre part à ce délirant trip pixelisé. Aussi original graphiquement que musicalement, cet hommage coloré aux petits dragons cracheurs de bulles est assez court, mais propose une replay-value assez conséquente vu l’enchaînement astucieux de ses niveaux au level-design de grand goût. Seul son prix – 10 dollars tout de même – pourra freiner certains acheteurs un peu frileux. Pour les autres, rendez-vous sur le site officiel dédié au titre (qui tournera dans n’importe quel navigateur supportant Flash). C’est du bon, et c’est légal !

Dr. Franken

Dr. Franken

Dr. Franken sur Game Boy donc. Contrairement à ce que laisse penser son titre écrit un peu partout en lettres gothiques, le jeu ne nous propose pas d’incarner le docteur Frankenstein, mais bien sa création, affectueusement nommé… Franky. Avant de décéder, son maître avait apparemment prévu d’offrir à Franky une compagne pour qu’ils puissent vivre ..

Protect Me Knight!

Protect Me Knight!

Pour 240 points Microsoft, Protect Me Knight! est un bon jeu sans prétention et très fun à plusieurs. Simple à prendre en main et divinement bourrin, il devrait ravir les amateurs de jeux à la sauce 8bits pour les occuper pas mal de temps… Bref, un bon petit amuse-bouche à se faire en compagnie d’alliés motivés. DEFEAT F$%KIN’ GOBLINS!

Nin²-Jump

Nin²-Jump

Nin²-Jump reste tout de même un jeu sympathique. Il est juste dommage qu’un tel potentiel ne soit que si peu exploité et ne nous propose qu’un petit hors d’œuvre exquis mais en faible quantité. Il est important de noter que le titre est vendu jusqu’à la fin du mois de juin pour 400 points Microsoft, soit la moitié du prix d’origine, et surtout qu’une partie des revenus récoltés par sa vente seront reversés aux organisations caritatives qui œuvrent pour les victimes du tremblement de terre japonais. De quoi rendre solidaire un éventuel petit achat coup de cœur

Les Schtroumpfs

Les Schtroumpfs

Aucunement inspiré d’un album, le jeu reprend la classique lutte entre le village et le méchant Gargamel : dans son éternel objectif de vouloir les capturer tous, il a réussi à kidnapper le Schroumpf à Lunettes, le Schroumpf Farceur et la Schroumpfette. Et c’est au Schroumpf Costaud que revient la tâche d’aller les sauver, vu ..

Gremlins 2 : The New Batch

Gremlins 2 : The New Batch

Finalement, Gremlins 2 est une adaptation réussie du film qui justifiait l’achat de la cartouche à l’époque, et qui demeure encore aujourd’hui un titre à parcourir avec plaisir. Bien que très classique, il propose un challenge solide mais pas insurmontable, une réalisation globale encore percutante, une maniabilité réussie et ainsi qu’une bande son entraînante.

Demolition Girl

Demolition Girl

Car Demolition Girl, alias Simple 2000 Series Vol.50: The Daibijin, a de quoi attirer le joueur friand de productions originales. Le titre lui propose en effet de lutter contre une idol géante, arborant un simple maillot deux pièces pour retenir gros fessier et forte poitrine, en lieu et place de l’habituel kaijū tel Godzilla ou ..

Live A Live

Live A Live

Il ne voulait pas s’imposer comme le nouveau mastodonte du genre, il n’en avait pas la carrure, ni la volonté. Univers atypiques pour un jeu de rôle, personnages non-stéréotypés, réalisation graphique assez convaincante, partie musicale de grand standing, système de combat intéressant mais mal équilibré… Le tout donne un jeu assez marquant, qui plaira avant tout aux fans du genre peu regardants sur l’apparente simplicité du titre. Il aurait pu être plus long, plus beau, plus vaste, plus ambitieux… Mais peu importe, Live A Live reste un très bon jeu de rôle qui mérite un vif intérêt, et qui réserve quelques surprises – particulièrement pour le final – à ceux qui voudront partager, durant quelques heures, la vie un peu ordinaire de ses héros

Torico

Torico

Au delà des articles élogieux et des conseils d’utilisateurs avisés, la découverte d’un bon jeu est parfois l’affaire d’un pur hasard. Par exemple, un achat peu onéreux lors du plus paumé des vides-greniers, un premier essai perplexe et une mise au placard durant quelques mois… Jusqu’au moment où, lors d’une nouvelle tentative plus pointilleuse, la qualité jusqu’alors insoupçonnée du jeu se révèle alors aux yeux du joueur médusé, qui se dit qu’il a finalement bien fait de s’y frotter une seconde fois. Mais pourquoi je parle de cela ? Parce que j’avais besoin d’une introduction un peu pertinente, et aussi parce que c’est exactement ce qui m’est arrivé avec Torico, sur Sega Saturn.

Gemini Rue

Gemini Rue

Gemini Rue respire la passion de son créateur et de toute l’équipe qui l’a accompagnée dans le développement de ce point’n’click, qui s’impose déjà comme une référence du genre pour cette année. Si le gameplay ne surprendra personne, le scénario maîtrisé, la réalisation minutieuse, l’excellente bande son et l’accrocheuse ambiance cyberpunk risque de scotcher bon nombre d’amateurs du genre, nostalgiques ou non. Il aurait mérité d’être plus long, juste pour accompagner durant quelques heures  de plus les protagonistes, mais deux palpitants après-midis (pour les rageux du clic) sont mieux que d’ennuyeuses semaines, comme on dit

VVVVVV

VVVVVV

VVVVVV est un titre puissant, déstabilisant, maitrisé. Porté par des musiques dantesques et des graphismes sobres qui laissent place à un gameplay aussi facilement maitrisable que méprisable, il bouscule le classicisme du jeu de plateforme pour l’envoyer dans une autre dimension. Difficile et bourré de bonus et de clins d’œils, il plaira autant aux retrogamers qu’aux personnes soucieuses de mettre du challenge dans leur assiette. C’est comme le wasabi, ça arrache mais on en redemande toujours

D

D

Revenons à D donc. Nous y incarnons Laura Harris, une jeune blonde dont le père, brillant médecin d’un hôpital de Los Angeles, fût soudainement pris d’une pulsion meurtrière et assassina de sang froid plusieurs personnes présentes dans son établissement. La police, visiblement dans l’incapacité d’intervenir sans mettre une vie en danger, laissa entrer Laura dans ..